01.00 – SOLVE DRASTIC URBAN UNEMPLOYMENT… IN DESERTS ON ARID SOILS…, – TO PREVENT TORNADOS AND DESERTS ? YOUR CHOICE ?

MY CLEAN and CLIMATE CHANGE balanced PLANET contribution by :

“TerreVivantepourToujours” – “AliveEarthforEver

“It is by maintaining repeated intentions to go towards more harmonious perfections useful for the planet, that we discover ourselves guided to be and to do it!”

by “Jack (each) Teste-Sert”

 

CHANGE! TESTING, AFFIRMING PLANETARY ENERGIES WE SERVE PROPERLY EFFICIENT THAN WAITING FOR DISASTERS!

OUR MENTAL AND BEHAVIORAL RESPONSIBILITY for the 4 ELEMENTS on the planet (FIRE, AIR, WATER, EARTH) in all human activities : http://www.terrenouvelle.ca/enseignements/enseignement-ay-am/discours-des-maitres-ascensionnes/discours-les-4-elements/

Nothing is separate !

Kryeon – THE FIVE ALIGNMENTS – May 2017

_________

  3 MAIN REASONS TO MANAGE ALL SOILS/LANDSCAPES IN AGROFORESTERY!

1 – INCREASE OF PLANETARY POLLUTION !§!

Humanity, caught in its partial games of so-called forced and hasty industrial “progress”, of survival in massive overpopulation and madly excessive urbanization of the “ever more”, refuses to see that the planet requires a rigorous management of all in all sustainable domains (resource management, environmental, climate).

The youth, educated to enter the molds urban or “traditional” from birth, thinks it is necessary to copy and repeat the excessive sexual and behavioral games of their elders, without realizing early enough that each era must work its evolutions by being very careful of to be healthy and attentive to the overall equilibrium (a bit like the hamish people do, the religion lasts less), starting with living preferably in the countryside, rather than yielding too quickly to all the costumed and false games of the cities ( with long speeches hollow evidence and dances on the spot, insane expenses and endless speculation …).

The State of The Earth (channeling frome Kryon)

2 – INCREASE OF SEDENTARITY!§!

http://www.rtflash.fr/sedentarite-fleau-societe-meconnu/article#comment-16956

3 – Alarm, as study reveals world’s tropical forests are huge carbon emission source

Forests globally are so degraded that instead of absorbing emissions they now release more carbon annually than all the traffic in the US, say researchers

The study measured the impact of disturbance and degradation – the thinning of tree density and the culling of biodiversity below an apparently protected canopy.
The study measured the impact of disturbance and degradation – the thinning of tree density and the culling of biodiversity below an apparently protected canopy. Photograph: AFP/Getty Images

The world’s tropical forests are so degraded they have become a source rather than a sink of carbon emissions, according to a new study that highlights the urgent need to protect and restore the Amazon and similar regions.

Researchers found that forest areas in South America, Africa and Asia – which have until recently played a key role in absorbing greenhouse gases – are now releasing 425 teragrams of carbon annually, which is more than all the traffic in the United States.

This is a far greater loss than previously thought and carries extra force because the data emerges from the most detailed examination of the topic ever undertaken. The authors say their findings – published in the journal Science on Thursday – should galvanise policymakers to take remedial action.

“This shows that we can’t just sit back. The forest is not doing what we thought it was doing,” said Alessandro Baccini, who is one of the leader authors of the research team from Woods Hole Research Center and Boston University. “As always, trees are removing carbon from the atmosphere, but the volume of the forest is no longer enough to compensate for the losses. The region is not a sink any more.”

The study went further than any of its predecessors in measuring the impact of disturbance and degradation – the thinning of tree density and the culling of biodiversity below an apparently protected canopy – usually as a result of selective logging, fire, drought and hunting.

This can reduce biomass by up to 75%. But it is more difficult for satellites to monitor than deforestation (the total clearance of foliage) because, when viewed from above, the canopy appears uninterrupted despite the depletion underneath.

To get more accurate data, scientists combined 12 years of satellite data with field studies. They found a net carbon loss on every continent. Latin America – home to the Amazon, the world’s biggest forest – accounted for nearly 60% of the emissions, while 24% came from Africa and 16% from Asia.

Overall, more carbon was lost to degradation and disturbance than deforestation. The researchers stressed this was an opportunity as well as a concern because it was now possible to identify which areas are being affected and to restore forests before they disappeared completely.

“Prior to this we knew degradation was a problem but we didn’t know where or how much,” said Wayne Walker, another of the lead authors. “It’s easier to address the problem when there is still some of the forest left standing.”

The priority is to protect pristine forests with high carbon density. The most effective way of doing this, he said, was to support land rights for indigenous people. “Those living in the forest can make a difference,” Walker said.

Unfortunately, many governments whose territories are home to tropical forests are moving in the opposite direction. In Brazil and Colombia, for example, deforestation has accelerated rapidly in the past year.

“When I look at these numbers and the map of where the changes are occurring, it’s shocking,” said Baccini, who has a two-year-old son. “My child may not see many of the forests. At this rate of change, they will not be there.”

But he said the numbers should be a driver for action. “We need to be positive. Let’s turn tropical forests back into a sink. We need to restore degraded areas” he said. “As far as technology for reducing carbon is concerned, this is low-hanging fruit. We know how to protect and sustain forests. It’s relatively cost effective”

“Prior to this we knew degradation was a problem but we didn’t know where or how much,” said Wayne Walker, another of the lead authors. “It’s easier to address the problem when there is still some of the forest left standing.”

The priority is to protect pristine forests with high carbon density. The most effective way of doing this, he said, was to support land rights for indigenous people. “Those living in the forest can make a difference,” Walker said.

Unfortunately, many governments whose territories are home to tropical forests are moving in the opposite direction. In Brazil and Colombia, for example, deforestation has accelerated rapidly in the past year.

“When I look at these numbers and the map of where the changes are occurring, it’s shocking,” said Baccini, who has a two-year-old son. “My child may not see many of the forests. At this rate of change, they will not be there.”

But he said the numbers should be a driver for action. “We need to be positive. Let’s turn tropical forests back into a sink. We need to restore degraded areas” he said. “As far as technology for reducing carbon is concerned, this is low-hanging fruit. We know how to protect and sustain forests. It’s relatively cost effective”

_______________________

THE MUD OF THE TOURBIERES WHICH COULD CHANGE THE WORLD!

https://www.washingtonpost.com/news/theworldpost/wp/2017/12/08/carbon-climate-change/?__twitter_impression=true&tid=sm_tw&utm_term=.cb4f45aea406

 _______________________

ANOTHER ATTITUDE OF ACTIVE AWARENESS MORE EFFECTIVE TO CLIMATE CHANGE!
You are not unaware that prayer is multidimensional and works (sometimes, when you insist a little, with faith) beyond what current science and physical understand!
It is the same with the climate. Which requires a partnership of local and global consciousness that few humans consider efficient!
The ancients understood this bond of consciousness with the atmosphere and the humidity of the oceans to call the rain!
The present humanity, not in a multidimensional understanding of how consciousness interacts with the elements and nature, is learning about it.
That is why global warming exists. It is expressed in the form of a human responsibility to be rediscovered. We need to visualize, when necessary and long enough, the rains come smoothly and enough oceans!

___________

 WHY BIGGER AND FASTER HURRICAINES CORRECTING THERMIC EXCESS NEED AN URGENT OTHER LOCAL ACTION IN DESERTS/ BAD LANDS / LARGE PLAIN without trees (as for fossil gas) ?

Example of necessary landscapes  correction :

Las tierras muy correctamente disponen por un clima sin calor y durable

_________________

  • Note : in desert, two type of vegetation needed on larger embankments : higher palm date trees, and under fruit trees (as tunisian experience did).
  • Gains : to got dense air in  place ; to stock water, humus (7cm by 25 years) & avoid A LOT floods an dry weather : only THAT SOLUTION as in oasis…, and nearly in rice fields (but without enough trees !)
  • Upstream river basin topographic managment with these tools : – GPS more precise (5 cm) with Broadcom BCM47755 new chips (2018) for smartphone ;
  • – Topographic Google Earth tool https://www.youtube.com/watch?v=0yaFdazzg8E

SOFT & STRONG THERMODYNAMICS EFFECTS

On the slopes of mountains (or big hills)  with high vegetation and embankments enough…, a convection STRONG effect of the humid air begin with it descent along the slopes. Arrived in plate soils around, where sun is stronger, the evaporation (braking of molecules) absorb heat in this air, which go up to the top.

Then accelerated by Ventury effect and the altitude cooler, there is condensation (molecules of water recreated with the heat transported) and refresh. Clouds, rain or smog are created !

This convection exchange in altitude is very strong, but only there…, as pilot of glider live it to fly with ascending air. But, this landscapes arrangement and LOCAL climate efficiency is also a very good system to make rain, or to keep humidity IN PLACE.

 The convection stop the hot wind in summer (and diminish global warming about 35 times more than dry air), because the two types of air (humid an dry) cannot be mixed !

This effect very strong in all conditions of HUMID atmosphere, if it is maintained low when each place of the continents (as around Mexico ocean),  to hot, ranges of trees can diminish hot air for humid one (difference rate of  35 times of absorption of heat in theory…!), a good and simple manner to low down the difference of temperature starting the tornado’s and cyclones effects !

My professional experience of studying cement engineering projects, including wet cooking and dry cooking, was decisive in confirming this. The wet way absorbed a lot more heat!

So, to prevent tornadoes damages (in center of USA) to solutions should be used :

– around cities to refresh hot soil air, lot of trees and rice fields with watering with sprinklers ;

– in suburbs of too hot cities, to refresh the air with sprinklers (making fine rain, drizzle, mist, more efficient with very little drops to refresh air…) used in each street and garden !

Because the causes of tornadoes is contrast of hot air down…, and fresh air  coming from north regions in clouds upper theses soils.

And, it is so important to know that reverberation of hot an dry soils is more difficult to cold than to heat (like in a cement kiln were bricks need four days to cold when to heat is very quickly : about 24 hours)…, it is why LOT of humid VEGETATION in place (in deep soils) is so important, as inside the too dry countries.

VENTURI STRONG EFFECT of dense atmosphere returned at the top of hills covered of trees, the soils retained by embankments – TORUS convection effect is known as optimized and maintained energies recirculation (atome, earth atmosphere and galaxies magnetic fields).

 

Venturi effect : return of condensation at the top of mountains coming from green slopes retained (my Victoria Peakring mountain of Enlightenment…)

!§! >>> Please see the drawings very telling throughout the pages and sections of the site !§!

2016 – however, for global warming, the cause of greenhouse gas would be less decisive than the influence of VARIATIONS SOLAR … and the IPCC manipulations with fake researchers (some of which are still appointed but not validate the data sent by the IPCC) …! §!

https://www.youtube.com/watch?v=ExgKJpJyDXQ

https://www.youtube.com/watch?v=zBLTDscToOo

The global warming would occur only in the lower layers of the atmosphere, and not in the upper layers, and excess CO2 would be shifted in time back over previous periods of global warming, so no cause, but a consequence of ocean warming by the sun !§!

We’ll see on this blog, when the trees is large enough moisture across all continents, and well chosen, the problem of the difference in heat absorption between moist air (then very present) and that of dry (arid and desert deleted) air can no longer exist … Like in Yunan with the chan’s landscapes way of life, by example !§!

Because the trees humidity (optimum natural climate regulator) is 35 times stronger to reduce dramatic local climate change, first in local effect !!!.

DELETING HEDGES (or rows of fruit trees) is a SERIOUS ERROR!

The fact that CO2 increases in the atmosphere should, on the contrary, encourage us to multiply the hedges and rows of trees in large quantities because, in sufficient winds, they reduce CO2 to the soil, that will serve (as fertilizer TERRA NEGRA in Amazonia with charcoal culture buried in the ground over centuries!).

That shows us the stable climate of the Amazon … Except that there, the waters not controlled and kept as in Bali …!      As the Hang people in Yunan (China) :

http://programme-tv.francetv.fr/emission/documentaire/le-peuple-des-rizieres-52b0446d901eab0000058013.html

AGRICULTURAL PRODUCTIVITY and ECOLOGY DIVERSIFIED … ARE COMPATIBLE!

CAREFULL… WITH GLOBAL WARNING !!!

A DECISIVE ANGLO-SAXONY EXPERIENCE ON HEATED PONDS DEMONSTRATES THE NEED TO RETAIN WATERS AND TO PROMOTE A LOCAL MICRO-CLIMATE IN TERRACES BORDERED WITH VERY  COVERED OF TREES EMBANKMENTS :
Https://greenjillaroo.wordpress.com/2017/02/22/capter-le-methane-en-trop-en-couvrant-les-etangs/

EFFECT EVEN FOUND IN FRANCE (in the Massif Central yet moist enough): SIGNIFICANT LOSS OF FOLIAGE …. OF PROLONGED DROUGHT PRODUCT RESULT AGAINST THE IDEA CURRENT AND WRONG, THE BELIEF …:

MORE THAN WITH CO2 GAS to LANDSCAPE VEGETATION SHOULD HAVE TIME TO ADAPT AND GROW FASTER …!”

FALSE !§!      It’s wrong !

Because, as found even Morocco for a Eucalyptus from Australia forest near Meknes (over 45 ° C in the shade in the summer…!), or otherwise, simply   in the Massif Central of France in September 2016 :

  • Trees subjected to 5 weeks of prolonged drought eventually lose 20-30% of their foliage!
  • The absorption of CO2 + account is not there…! §!

CLEAN ENERGY INSECURITYPOSSIBLE?


In fact, there is no risk of clean energy poverty in the future!

It would suffice to solar collectors on 900 km2 (or 300 x 300 km)  to cover all the electricity needs of the planet !

Spain comes to a solar plant that stores heat so the electricity in molten salt, allowing it to deliver electricity day… and night !

Latest generation of photovoltaic cells development prospects are diners on a future performance by 50% with nanotube sensors (while current photovoltaic silicon sensors painfully reach 25% while being difficult to manufacture and expensive)!

For cons, the additional worry is that with such yields these sensors will release as much heat as the yield supplement of 100%, or 50% of heat in the best of times!

Covered cities of photovoltaic collectors will reverberate in fact always albedo that currently much heat because of the dark color of these! It will reconsider the greenest!

Energy poverty is not the problem …, solar cars may be a part of the future (like Stella Lux one of the Heindoven university)

….!§§§§!…. However, this is OVERHEATING GLOBAL WARMING begining to not enough LOCAL LEVELS landscape and agroforestry with any deductions surface water retained that is one, and that one huge ..! §!

.!§§§§!…. And only ONE MASSIVE GREENCOVER planetary be remedied to prevent the polar soil drenched methane and CO2, based, not on disgorge huge quantity of these global warming gases, as proven already occurred on Earth during beginnings of inter-glaciaires periods (examinations and analysis of deep sediment cores):

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=15428

_________________

BAMBOO ideal plant to green and soften the deserts?

 A Hindu architect BAMBOO specialist explains that this very hardy plant that loves silica of deserts, seems ideal to survive in the salty land of deserts, as able to withstand extreme temperatures while softening the climate!

BAMBOO is rapidly growing (from 30 cm to 1.00 m per day!). It would absorb 30% more CO2 than a tree! (Arte Future TV).

It is also ideal for making wooden houses…, ecological huts !

_________________

WISE INVESTMENT CLIMATE CHANNEL MASS IN TOO HOT AFRICA?

Japan, which wants to invest $ 27 billion in Africa with 10 billion in infrastructure, would do well, just like the world, the United Nations … to study the choices to be green entrance very long term in waterways significantly cleaner and sustainable in the long term than are roads and land vehicles (once more oil). Past durty industries are to be stopped NOW !

These waterways are less expensive to maintain, cleaner than land routes and gear transport significantly easier to build renewable wood by boats and pirogues. On the other hand, everything meshed big enough flat continent of navigable canals would be of great benefit for the climate by transferring much excess water tropical high rainfall areas, to the subtropical arid plains …! §!

Africa is not obliged to adopt Western folly of expensive time with transport wasteful and polluting speedé said “just” in time …!§!

 

!*!*!*!*!*!*!*!*!*!-!-§___§§§___§-!-!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*-!-§___§§§___§-!-!*!*!*!*!*!*!*!*!*!

Mozambique National Park Helped by Greg CARR

The millionaire Greg Carr was courageous to want to help Mozambique initiative to repair, reforest its National Park! (http://www.gorongosa.org)

It lacks these initiatives, including creating channels of distribution by transport office for the irrigation channels across all too arid countries in the world!

!*!*!*!_!*!*!*!_!*!*!*!_!*!*!*!_!*!*!*!_!*!*!*!_!*!*!*!_!*!*!*!

The RICE FIELDS (picture on top of the front page) are not enough ! WHY ? Because atmosphere self-regulation of  perspiration, of evaporation of trees is missing ! Easter Island / isla de Pasqua, in Pacific ocean is dry…(with full of erosion). Then at the same latitude (North) JAVA ISLAND is full of water with trees around rice fields keeping everywhere water a lot ! To stay unmoved with a weight on the head (or around the body), like statues (waiting a “Savior”)…, is it enough ? SAME STARTING CLIMATE CONDITIONS but NOT THE SAME RESULTS…, WHY ? – overpopulation ? – insufficient and inadequate management of landscapes (trees, humus, water) ? – excess of cattle (giving methane with a lot of global warming) ? – waiting of “gods”…, when only inside advises of own help are possible (because we are on Earth, to become better creators… too) ? …All together ????

 TO NEARLY SOLVE CHINA COAL DUST POLLUTION :

In China government said  in 2013 that more than 400 villages are under heavy pollution of dust coal (or chemical in rivers). But in Amazonia “terra negra” with coal was  discovered, on  2or 3 meters deep, on indian’s arrangement during about 400 years to got a soil for goods cultures.

If China choice to make everywhere landscapes arrangements like these two figures, when the trees are transpired, the pollution of dust coil will be lay down by dense air of theses trees. Rest to find a solution in winter !landscape management necessary on each slope of hill or mountain around the world against global warmingBENEFITS : (gains verified over 25 years in France, in clayey plateau, windy, very dry in summer) :

– heoretical absorption of air heat Moist / Dry air = 35 times more … in wet ;
– heat not at all felt locally, and watering reduced to a minimum;
– trees at the bottom of slopes growing twice as fast as those on slopes;
– gain by wet and dense deposition of 7cm of humus and CO2 fertilizer (over 25 years of test);
– no risk of flooding during a storm (any excess water retained locally);
– any water absorbed by the soil, lighter, and by the roots of trees (even species with deep roots);
no risk of drought and uncontrollable firespassages facilitated for the firemen in each portion of forest !

In that disposal, HEAVY TRACTORS are not the solution in humus and humid soils

Here is a new conception of plugh easy to be tractor-drawn by horse. As half floating plughs with two cylinders closed turning  with helical opposite senses ploughshares parts  to return the soil.

  • The cheaper rotated plughs should be made with two straight trunks of oak, machine-turned on them two ends (pillow-bloks of wood and conical parts), to link them with to harness of wood (with grease, as the axis wheels of old carts).
  • Not only for PALM TREES, but with more different ones, water retained :

Good Examples of this cycle in Bali island, or in “La Reunion” island : (http://videos.arte.tv/fr/videos/x_enius-6293986.html)

Each Day ont this island of La Reunion, because of the relief very high, the cycle of creation of clouds with rain is coming back each day (nearly at the same hour in afternoon). Each evaporation of trees contribute… (at the most hot moment of the day) to push density and humid air down (with humidity of ocean too). Giving a lot of returned hot and humid ocean air in altitude (refreshed at the top of mountains, with more condensation, because of the retractable Ventury effect).

I saw it in the Martinique Island too, enough high…, but not in over ones without relief : like Maurice Island or Guadeloupe islands, or Easter Island (so far and poor)…!

ANY MORE PROBES TO CHANGE OURS TOO HOT LANDSCAPES ?

One’s more PROBE that you can test on a road bordered of big trees in clean campaign (not in USA, they are not except in town, shame on them with theirs deserts in the south…), a road where are running on only “rare” old cars “smoking” a lot. Under the trees, the smoke is not smelled because humid and dense air going down around you. But if you go out of the shadow of the trees, the smoke is dilated, expanded and return to the top of the trees…, beur’kkk’SS !!!

Fever ! You have your microclimate probe of  “EarthAliveforEver” !

___________

RESULTS of THIS TYPE OF DESING with… embankments covered with lot of trees :

– GAIN OF PERFECT LOCAL CLIMATE

(increasing without hot winds of sand ) !

GAIN OF TREES growing faster TO SELL (or for cooking) !

– GAIN OF HUMUS !

– GAIN OF PERFECT HUMID SOILS because they are RETAINED !

to STOP AGRICULTURE POLLUTION DISPERSION !

to solve missing of soils in agriculture productivity !  

There too, it is possible to build WIND MILL on the top of those efficient artificial family hills…, with nearly permanent vertical wind between 5 to 10m/s…, as I discovered it in Morocco in 1969, in light airplane flights (on a forest in light slope, near a little airport not far from Casablanca) : with a VERY STRONG EFFECT of evaporationso strong that… not able to allow my Cessna to land on landing strip of airport near by the forest !!!

ONE’S MORE, to STOP to keep those DRY VALLEYS…, with lot of erosion like around Colorado River / Great Canyon… and so “on” ???

Were Global warming growing up crazy…!

FOLIAGE of TREES IS THE MOST IMPORTANT SURFACE OF EXCHANGE, OF NATURAL AND SELF-REGULATION REPORTED TO SUMMER OF HUMID PERSPIRATION indispensable on continents !

Agroforestry restraint, following the example of primary forest is the only way to replenish soil rich in humus true origins, through local decomposition of tree leaves and twigs in wetlands selected !

Farmland and forests are dry heresy, because of:

The proliferation of pests like termites which seriously attacked forests and timber structures (houses like this only really green);

The disappearance of amphibians (frogs, salamanders) that eliminate insects and mosquitoes too.

Lack of fungi in contact with roots (trees and plants), making nitrogen…!§!

OTHERS GOOD LIES of the LANDS :

Different forms of landscapes corrections to manage the climate sure and durable

Convection étagée humide montagnes bord de mer

Turbinage of water to smooth and store renewable energies a lot !

In any mountainous landscape, it is quite possible and useful to do WATER TURBINING to store renewable energies (alternative, discontinuous wind and solar).

This is what has been successfully achieved on the island “EL HIERRO” in the Canary Islands:

https://www.theguardian.com/environment/2011/apr/19/canary-island-renewable-energy-lehir

https://www.youtube.com/watch?v=eG4Q4kXal_U

In addition, this concept can be extended to abandoned mines in the plain, or to salty deserts of altitude:

https://greenjillaroo.wordpress.com/2017/11/01/turbiner-de-leau-de-mer-ve pour rs-des-deserts-daltitude-pour-plus-delectricite-le-soir/

 

YES…! WITH THE GREEN JILLAROO  WORLD TEAMS : WE CAN” !  Said Siting Bull… (now in a clear dimension…, I hope so…).

SITING BULL

562067_10200965990698348_859397778_n.jpg

 “When the last tree will be cut, the last river poisonned, the last fish captured, then pale…face man will faced money can’t be eat…”

Free translation of an old “sunface” men in forest breathing twice a day !

In NAVAJO DAKOTA, SIOUX lands and parks, fixing of dunes in place must be made by trees, not only by grass, because humidity of trees is necessary upon this sand to stop hot wind, “Evident dear watt-sons” !§!

THAT is a NEW REAL PLAN, a new MARSHALL PROJECT without risk of wars !

So…, dear courageous cow-girls (and cow-boys ‘aah-round’ of ‘Koursk’…), a drawing is better (than a long false speaks of politicians…, not going to poles melted, looking reality in face : overflowing of oceans, may be tomorrow : not only in Holland and Bangladesh or Bangkok)…

… to explain how may change the micro-climates in place, each by each !

THE GLOBAL WARMING… OUT ?

YEAH’SS ‘week Cannes’ ?             Hummmm !              No lie ! WE CAN ! un air d'oasis

*** Yes…, because LOT of TREES ON EMBANKMENTS around all soils is “the” solution 35 times stronger against Global warming (of heat absorption than dry airwith 100 liters of water per each TREE pumped in deep soils and restore in place in good period as summer need it, without FLOODS or DRYNESS…).  

The reducing coefficient of HEAT with HUMID AIR is 35 MORE EFFICIENT than DRY AIR ... to reduce GLOBAL WARMING !!! ***

Understanding that  is REALLY “little” MORE EFFICIENT…, than damages of 25% of gas of CO2 and NH4 (methane).

Terraces rice fields in North-Vietnam (in DRY countries MORE TREES on each level on embankments are absolutely necessary to report humidity from humid season to dry one !)

 In Kenya too, and throughout Africa savannah, instead of pushing young people to go to stop in cities false lives, it would be more useful to teach them to protect their villages elephants surrounding these plantations thorny one kilometer radius, and outside plant behind this impenetrable circle of tight elephants are not tempted to cross as the vegetation is abundant tree rows. Within this circle, no animal’s land will be considered, then closer to the village terraces with wooded slope embankments to collect storm water, always in a circle around it. While learning to Kenyan youth do not get bamboozled too young marriages with throngs of children, and boys out of their heads the idea of lots of cattle to appear rich, and soon not enough vegetation to the horizon!……

(Google Earth source) ALL OF US are CREATORS of our LIFE ! It is SURE…, but only when we need it literal !Like a new Planet of consciousness effectively responsable of the global energies …! Thinking and maintaining :

  1. “- I AM… MY BODY IN LOVE (perfect) !
  2.  – I AM… THE ENERGIES IN LOVE (air, water, earth, fire/light)
  3.  – I AM… THE PLANET IN LOVE (balanced) !
  4.  – I AM… THE UNIVERSE IN LOVE !
  5.  – The SAFE AIDS and inspirations are always mines !
  6.  – I AM GOD TOO (by my intentions) ! And NEVER ALONE !

THE GOD thoughts need all largely PERFECT…, as you need your HEALTHY life too…, not so specialized…, but with a lot of diversity in yours jobs with the nature. Truth, beauty, kindness first !

Dears Girls (and farmers), not only on your horse, and with to much of cows ! With shovels, to love soils, and may be to say you are saved from snakes viewed in peace, them far from you !

It seems that at the beginning of the planet, when the dry continents were not up (all one ocean…), the climate was quiet…, and began to change and disturb the thermal balance when they appeared (look at the good teaching site : http://www.urantia.org ).

!§!§!§!§!

Hydration ARTIFICIAL SOIL

Two methods were invented:

one, using improved artificial compound diapers made in small quantities under each plant to grow;
– the other, more natural, just invented by a young Australian (winning at Google) which consists of a very environmentally friendly product based absorbent orange peels and lawyers (still have to dispose of, on site … !)

Remember that this will never be enough if the indigenous do not usually use their inner power to say bring rain from the ocean. For more feared droughts, famines more are obtained… Our global partnership is played at this level, much before material and economic globalization.

Lesson creative consciousness to understand and share on Earth more and more !

!§!§!§!§!

The discovery of millennial stones pyramids give an example of not durable experiences, (like recently in Bosnia, or in Yucatan before). Those pyramids can not growing up like live ones, with embankments and trees around, and are often hidden in the ground under meters of good soils, or destructed by winds of sand…!

To be waiting more energy coming from the sky do not give water and good lives around (as in Egypt, Middle East and so “on”…!). The world population would like to find “real” and “safety” life in HOT and DRY stones cities, but it is not possible ! Only virtual ones not vital at all !!!  Waiting from “gods” and then, avoiding to work in Real Nature well retained and manageis impossible !

It is not necessary to play radical amish attitudes (or other muslim and catholic only “happy” to pry n stone monuments…) to understand that !

It is enough to open ours eyes : life in desert is impossible… without manage it very exactly, more than in poor oasis (with lot of trees, like in Amazon, but in agroforestery with narrow fields between lines of trees spaced of 9 m. to keep a LOCAL CLIMATE humid and durable…).

Alls yours pets and animals of farm, with them noses near the good energies of grass, know that ! Ask them ! Stay foot nudes in the grass.

Not to “play” “big foots” in dry high mountains like Everest !!! Yeti was certainly a genetics enormous mistake of Atlantis to make slavery of strong animals near humans (given at least towns in the sea is nearly discovered near Cuba) ! Nothing is separate in ours missing of Earth University managements Do we need to learn of our mistakes of the past ?  In our dreams…, we CAN (asking it) !  Better than to go each life in excessive manners and  trying to destroy the planet !

!*!*!*!*!

That explain why dry continents have to be covered of TREES EVERYWHERE, with theses balanced forest-garden in Agroforestery retained !

One example among lot of others… : In south of Spain, So hot town of Cadix have a Natural park on a peninsula just in front, but only dry soils around… The white towns as Cadix are not enough to really change climate. All countries of south and everywhere around the world, need, lot of trees and water retained. Not only castles or big houses, all cars with air-conditioning (the worst against Global warming !).

With ours Bad and hard “plays” in towns, false a lot, each “civilisation” forget the basic attitude with landscapes and climates, thinking that  landscape painter and gardener, peasant, country people are the lower experience on Earth. It is false !

You can control it with this beautiful movie :

http://www.pluzz.fr/frederic-michalak–retour-de-terre-2011-11-01-23h10.html

That is the new real Disney World for the future !

Not an other one more complicated ! With reals various animals (not only Mickey and Peter Pan, or stupid humans like Laurel and Hardy). But like  a real doe and her fawn, not only discovered in a zoo, not Bamby only on cartoons…!

Like me to day, in a real garden forest with two pools, I can see that ! Beautiful fawn jumping upon hedges ! Marvelous ! ‘Mare-voeux-l’USeee’ (joke of french & english) !

Better than the dry steps of rocks of false terraces in Angkor Vat ! To “go toward God” is first to learn how to balance the climate with soft tools (first lesson indeed). Why the populations forget it so quickly ? because they learn that Nature is dangerous !

But THE NATURE WILL COME to US (gods too…), only as we wait it…! “Dangerous” if we fear it ; but also, literally, sure if we LOVE IT ! As energies waiting in OUR OWN belief ! Eden garden may be in front of us, step by step ! With a little help in landscapes works (more than to come without seed of trees or vegetables, more than to travel too much to visit only false temples in rocks).

PEAK-RING OF LIGHT are they the only REAL MONTS ?

All our so beautiful Nature is the Real Temple of God…! The “alone” TRUTH of good and saved experiences ! 

So…, naïve, ingenious citizens…, we all have to CHANGE a lot ! But not to stay all our life in false towns…! It is wrong, with the worst EXCESS ! The job is not to make more children, but to cure the inlet child, of excess of heavy false belief, if not enough in phase quiet and healthy with our body (Lise Bourbeau cure is eye to want to free herself of lot of work excessive obligations, and explain very well diseases front to believe all in excess – E.T.C. Inc, Canada – Book “Ecoute ton corps / Listen your body”).

In 1987 August, during the Harmonics Convergence of Peace, an CALM earth angel came in my life, out of space and time, to help my inside lightning and awaking : her name Victoria Pickering (based in MONT-REAL…!), probe that angels levels need a REAL CHANGE on Earth with lot of Garden of Eden everywhere, as in the old past centuries !

Our so beautiful Earth offer us a lot of various lessons, but not being always closed, not breathing and moving  enough : one life in palaces, the others in slums…, never being free to appreciate a lot a Nature well-managed, and here, in one of billions physical words to control our productions and overpopulation REALLY !!!

Not like a dark movie to see far from US…, to pray GOD just changing…  the “others” (never us first… for the Best to Live) ! No way “fatal” ! No, never Juge “upstairs” other than US…

We are GODS too, experimental ones, first for oneself ! Ours best solutions must said coming perfect, as the universe do it !

Not in false… dreams…, comedies in theatre with air-conditioned…, fables of world imperfect…, stories of end of the world…, fairytale of Blanche Neige…, movies of man in black…, wars with oneself only on “play”… stations.

NO !

The Human Body was build TO MOVE CALM a LOT in clear and healthy HUMID Nature, clean centuries after clean centuries !

In accord with that, how to change easily overpopulation (and unemployment) : the pregnant girls and women continue to give breast, bosom, few years to her child, or continue to pull out milk. That give her sterile the time she need !

As in Congo, the primate Bonobo does perfectly for 6 years…, to stay in accord with the fruits production of the primary forest !!!

 From the  Earth native : Jacques “Tests-Serve” (France) 68 y.o., – old fellow of natural joy in various landscapes, many lives ago…, as YOU are, on Earth…, a “deep mortal” world …, may be, only if you think so (quickly out…, if you see it like a ‘ss’st’hard’, as not enough healthy moved Michael Jackson Witney Huston too ?) and lot of citizens in artificial and difficult lives of dirty towns, “moved” false  (without real JOY in stupid artificial technical engines and ‘costumes’) !

To collect branches of old trees is an so easy and pleasant job for an old man like me !

!*!———–!*!———–!*!

REAL EXAMPLE OF RECTIFIED DESERT (IN FRANCE)

A part of French Department of “Drôme des collines” with OLD HILLS of SAND is now occupied on their top by little fields bordered of little forests. During summer, the very dry and hot climate, with lot of wind (very strong in that large “vallée du Rhône” call “Mistral”) do not arrive to destruct this vegetation (oaks,chesnuts). But, the farmers must take care to not use the same methods as productive ones run ! Not to plough deeply, because the sand is not far under…! A son of an old farmer (happy to have a big tractor as a FAST “toy” of stupid boy with “big arms”…) made this enormous mistake…, and is father was furious, speaking to me ! It was too late ! The false was there ! Lot of farmers need not understand that they have to SAY to be helped inside for theirs choices. There is the constant help they need ! The universal knowledge “one”, very large and wise !

!*!———–!*!———–!*!

Natural agroforestery…, or centuries forgotten one ? Is it enough  in dry climate ? NO : retained water and humus too !!!

 Google Earth – Socotra island جزيرة سقطرى

____________________
STUDY ON WARMING OF FOREST SOILS AND ITS IMPACT ON ATMOSPHERIC CARBON INCREASE
____________________
– DIALOG WITH A MASTER TREE
(channeling in french)
– Dialogue avec un arbre maître –

Canalisation sous l’arbre de Tombeboeuf (Lot-et-Garonne)

Je suis en contact avec ce merveilleux chêne ! Il me dit :

“Je vous salue, humains de la Terre, et je voudrais aussi vous remercier de venir souvent me saluer, de venir dans mon aura, et également pour l’Amour que vous me portez. Pour le règne végétal, l’Amour des humains est très important. Le petit peuple vous l’a dit et moi aussi je vous le dis.

Je n’ai pas de pensées comme en ont les humains, mais comme tous les éléments du règne végétal je ressens tout au niveau vibratoire, par exemple je ressens la souffrance immense du règne végétal qui brûle partout dans le monde.

Le règne végétal est capable d’aimer. Bien sûr, il n’a pas de sentiments, mais il a une façon d’aimer peut-être plus profonde que la vôtre. Il n’a pas d’émotionnel, donc il est totalement équilibré au niveau de la vibration Amour qui émane delui.

Malheureusement, il y aura encore des drames pour le règne végétal et même pour les règnes animal et humain. Ce monde est en grande transformation, en grande évolution.

Moi qui vous parle, j’évolue aussi dans ma sphère. Bien sûr, mon évolution est différente de la vôtre, mais je grandis, non dans la matière mais dans la conscience collective ; je grandis dans la vibration qui est la mienne.

J’aimerais vous dire que ce que je suis apportera de plus en plus d’apaisement. Lorsque vous venez vous recueillir dans ce lieu pour partager avec moi cet immense Amour, je peux vous donner beaucoup de sérénité, et je peux surtout vous donner la force qui est la mienne afin que vous puissiez continuer le mieux possible votre cheminement humain.

Lorsque les humains auront compris à quel point il est important que tous les règnes vivent dans une harmonie parfaite, que tous les règnes se respectent et s’aiment, ce monde n’aura plus rien à voir avec ce qu’il est actuellement. Dans certains peuples, les êtres humains étaient, et le sont encore pour certains, en harmonie parfaite avec les divers règnes.

Tout a de l’importance, j’ai de l’importance ! Mes racines sont profondes ; il émane de moi une couleur magnifique, d’un vert très lumineux que vous ne pouvez pas percevoir mais dont vous pouvez ressentir la vibration ; il émane de moi la force, il émane de moi la sagesse. Ce qui émane de moi émanera également de vous grâce à la connaissance que vous aurez développée en vous.

Je ne peux pas penser, et ma conscience d’action est différente de la vôtre ; cette conscience d’action est collective et également individuelle. Ma conscience d’action se limite à ce que je peux apporter au niveau de la communication avec tous les êtres de mon règne et même des autres règnes.

Nous nous apportons tous mutuellement de l’aide, nous nous soignons mutuellement, mais actuellement le règne végétal est en grande souffrance ; celle-ci vient bien sûr de la pollution générée par les hommes, et aussi de la souffrance des humains que nous ressentons. Nous sommes reliés vibratoirement à tous les règnes, tout comme vous l’êtes.

La chaîne de la vie ne peut pas être rompue ! Vous ignorez qui nous sommes réellement ! Vous ne pourrez acquérir l’équilibre qu’à partir du moment où vous aurez conscience de tout ce que nous pouvons nous apporter mutuellement : c’est l’équilibre de la chaîne de la vie !

Je suis heureux losque vous venez auprès de moi, je suis heureux lorsque les êtres du monde animal viennent auprès de moi car il y a un échange. Lorsque les vaches paissent dans ce pré, je ressens leurs vibrations. Souvent d’ailleurs, ce que je ressens, et cela va vous étonner, c’est un mélange de vibrations de peur et d’Amour.

Les animaux ont une capacité de manifester leur Amour plus importante que la nôtre parce qu’ils sont un tout petit peu plus près des hommes que nous le sommes. Cependant nous vivons, nous grandissons, nous évoluons, et comme vous les hommes nous mourons.

Nous faisons partie du même cycle de vie que vous, mais avec un rythme beaucoup plus lent. Si nous pouvions accélérer notre processus de vie, vous seriez très étonnés de voir vivre notre matière, donc de voir vivre le bois. Tout bouge et tout est vibration en nous, tout comme en vous. Vous ne voyez cependant de nous qu’une forme immobile, pratiquement statique. Notre vie n’est pas éternelle, mais nous pouvons vivre des centaines d’années.

Nous aussi nous souffrons  ! Nous souffrons à cause des hommes, nous souffrons en raison des cataclysmes, mais nous ne souffrons pas comme les hommes puisque nous n’avons pas d’émotionnel ; nous souffrons vibratoirement.

Alors, que tous les règnes s’unissent ! Le règne minéral, le règne végétal dont je fais partie, le petit peuple qui a communiqué avec vous, le règne animal et les hommes font partie de la planète Terre ! Vous faites partie de ce que nous sommes tout comme nous faisons partie – d’une certaine manière – de ce que vous êtes. Rien ne sépare la vie ; la vie est une ! Il faut que vous compreniez cela !

Lorsque vous faites du mal à un règne, vous le faites à vous-mêmes ! Vous ne l’avez pas compris, mais vous le comprendrez à vous dépens !

Je n’ai plus rien à dire, mais sii vous le désirez vous pouvez me poser des questions”.

Combien de siècles cet arbre a-t-il  ?

Il me dit :

“Je ne calcule pas en siècles, je calcule davantage en cycles de vie ! Pour le règne végétal les siècles ne signifient rien. Votre temps et le nôtre ne sont absolument pas les mêmes. Certains arbres sont millénaires ! En ce qui me concerne, j’ai largement trois cents ans !”

Un arbre peut-il jouer avec ses branches, les faire bouger, ou est-il statique ?

“Vous seriez très étonnés, si vous pouviez changer de fréquence vibratoire, de voir combien je bouge ! Tout bouge en moi : mes branches bougent, mes feuilles aussi, vous le voyez ! Cependant tout ce qui vous paraît immobile bouge en permanence parce que, tout comme vous, avant d’être matière nous sommes énergie.

Nous aimons beaucoup lorsque le vent nous caresse ; nous n’aimons pas lorsque le vent est trop puissant parce qu’il nous blesse, mais nous aimons ses caresses, et d’une certaine manière nous “jouons” avec lui”.

Est-ce que la mousse dérange les arbres  ?

“La mousse nous empêche de respirer ! Elle vient du manque d’harmonie de la vie actuelle. La mousse a toujours plus ou moins existé, mais les anciens nous n’enlevaient, car ils savaient qu’elle nous gêne. Imaginez que quelque chose pousse sur votre peau ! Cela vous gênerait et l’empêcherait de respirer ! Quand il y a trop de mousse ou de lierre sur nos troncs, ils nous étouffent et nous mourons”.

Nous serrer contre un arbre est-il important ?

“Il serait bien de serrer sur votre coeur un arbre que vous aimez. Si vous avancez près de lui  ou si vous vous adossez à lui vous ressentez une vibration est différente; vous recevez et offrez des choses différentes si votre coeur est contre lui car les effets sont également différents.

Souvent les humains préfèrent s’adosser à un arbre, mais de cette façon ils lui mointrent le côté fermé d’eux-mêmes. Derrière, ils n’ont pas de visage, c’est leur côté fermé. Il est donc plus porteur pour eux et pour nous qu’ils lui présentent le côté ouvert d’eux-mêmes, celui de la parole, de la vue, du cœur et des mains.

À une certaines époque, j’avais mal au dos et je suis allée me mettre contre des arbres ; j’ai vraiment eu la sensation qu’ils m’ont redonné de l’énergie pour me tenir droite.

Vous pouvez faire les deux. Quand vous rencontrez un être humain, vous ne lui tournez pas le dos, vous le regardez en face ; avec un arbre, c’est pareil ! Si vous allez vers lui et que vous lui tournez le dos, vous ne recevez pas la même chose. Par contre, si vous voulez de l’aide, vous pouvez mettre votre dos contre l’arbre et lui demander de l’aide.

Vous seriez drôles, vous humains, si vous vous parliez dos à dos ! C’est une image qu’il faut que vous compreniez : vous avez des faces avant et arrière, et vous fonctionnez avec la face avant de vous-même et non avec la face arrière. Tous les arbres, comme moi, préfèrnt la face avant que l’arrière !

J’aide et je rayonne sur tous les arbres qui m’entourent. J’ai beaucoup d’importance pour eux, et le jour où je quitterai la Terre dans ma forme, il y aura un grand vide pour eux  ; la vibration cosmo-tellurique existera toujours, mais ce qui émane de moi et qui va très loin ne sera plus perçu de la même façon. Je suis la Vie, je suis la Force et, à ma façon, je suis aussi l’Amour !

Les personnes qui habitent loin ne peuvent pas venir ici. Si elles se connectent à distance à cet arbre, reçoivent-elles la même énergie de sérénité et de calme ?

Vous, êtres humains, n’avez pas encore compris toutes les capacités qui sont les vôtres au niveau de la projection de pensée. La pensée a une grande importance pour vous ! Vous pouvez projeter une partie de vous-même, donc une partie de votre conscience, vers un lieu.; vous le faites d’ailleurs en permanence sans vous en rendre compte ! Lorsque vous projetez vos pensées sur des lieux où vous avez vécu de belles choses, ces pensées vous y amènent, donc vous faites automatiquement une petite projection de conscience. Cette projection de conscience est portée par vos pensées.

Alors, bien évidemment, si vous pensez à venir vers moi, une partie de vous-même vient vraiment vers moi ! Cependant vous n’en avez pas conscience mais, encore une fois, vous avez d’immenses capacités que vous n’utilisez pas !

Vous dites que je suis figé, que je ne bouge pas, mais vous êtes encore plus figés que moi, même si vous bougez ! J’utilise toutes mes capacités alors que vous n’utilisez qu’une infime partie des vôtres ! Vous n’êtes pas immobiles, vous êtes mouvants ; moi je suis immobile et j’utilise tout ce que je suis ! C’est la différence entre vous et moi”.

Est-ce que l’arbre peut expliquer l’aide qu’il apporte à tous ceux qui sont aux alentours puisqu’il dit qu’il peut communiquer avec des arbres très éloignés. Pouvons-nous un peu mieux comprendre cette aide ?

Il me dit :

“Les êtres humains ne fonctionnent pas du tout comme nous ; ils ont cependant la même capacité de télépathie qu’ils n’utilisent pas, c’est-à-dire qu’ils pourraient communiquer télépathiquement avec leurs frères à l’autre bout du monde.

Notre capacité de télépathie est différente de la vôtre parce que nous n’avons ni sentiment, ni émotionnel, ni aucune notion de pouvoir ou de facultés particulières. Cela fait partie de nous et nous l’avons développé. Il nous est donc très facile d’émettre une vibration ou un son qui peuvent être perçus à l’autre bout du monde. C’est aussi pour cela que nous pouvons souffrir lorsque beaucoup d’arbres sont brûlés. Nous ressentons leur souffrance et celle de toute la végétation qui meurt.

Rien ne nous empêche de communiquer avec l’autre bout du monde, c’est simplement ce que nous sommes qui nous permet de le faire.

Bien sûr, les arbres-maîtres, les grands arbres, ont une plus grande possibilité. Par rapport au règne végétal, considérez-nous comme des sages, comme des êtres qui, avec le temps, ont intégré beaucoup de choses, mais intégré vibratoirement et dans une conscience totalement autre, une conscience collective, donc totalement différente de celle des êtres humains.

Dans la nature, je suis en quelque sorte un grand sage qui aide tous les arbres qui se trouvent aux alentours ; je les protège également. Cela ne se limite pas au lieu où je suis, cela peut aller beaucoup plus loin. Je communique et les autres arbres communiquent très souvent avec tous les arbres-maîtres, où qu’ils se trouvent, parce que nous nous associons de plus en plus pour envoyer des vibrations, des énergies de paix et d’Amour sur tous nos frères les arbres qui meurent dans des incendies ou dans toutes les catastrophes que vit la Terre actuellement.

Nous avons beaucoup de compassion et de respect pour l’homme lorsqu’il nous détruit. Nous offrons aussi beaucoup aux hommes. Lorsqu’ils abattent un arbre, bien sûr cela est triste, mais lorsque cet arbre est reconverti en meuble magnifique, cet arbre continue à vivre.

Bien sûr, lorsque vous brûlez du bois pour vous chauffer, ce n’est pas la même chose, mais nous comprenons vos limitations humaines. Si nous étions comme vous, peut-être nous révolterions-nous beaucoup plus ! Nous avons des capacités redoutables dont je ne parlerai pas, mais nous pouvons agir beaucoup plus que vous ne le pensez !

Dans le temps, les bûcherons avaient beaucoup de respect : lorsqu’ils abattaient un arbre, ils priaient et lui demandaient pardon parce qu’ils savaient qu’ils en avaient besoin, soit pour bâtir leur maison, soit pour se chauffer.

J’ouvre une parenthèse : les hommes ont besoin de se chauffer et le règne végétal peut le comprendre. Mais pourquoi ne pas choisir des arbres qui ont fini leur cycle de vie ? Pourquoi choisir des arbres qui sont en pleine puissance, en pleine forme, en pleine jeunesse ? Dans les forêts, il y a énormément d’arbres morts ou qui tombent pendant les intempéries !

Nous sommes heureux de pouvoir servir les humains, mais pourquoi toujours abattre et détruire les forêts ? Vous êtes inconséquents, vous êtes dans l’ignorance !

Vous connaissez de nous tout ce que nous pouvons vous apporter au niveau de la purification de l’air, de l’oxygène qui émane de nous, du gaz carbonique que nous absorbons, mais vous n’avez pas encore compris que nous sommes aussi des guérisseurs,  et que les arbres, comme les plantes, ont la capacité de guérir certains problèmes par leurs vibrations.

Les arbres et les plantes peuvent servir à l’homme. Non seulement vous l’ignorez ou voulez l’ignorer, mais vous ne pensez souvent qu’à vous ! Réfléchissez à tout cela !”

Il me dit encore :

“J’aimerais vous faire comprendre que notre mode de fonctionnement n’est pas du tout le même que celui des êtres humains. Chaque règne a son propre mode de fonctionnement, mais tous les règnes ont besoin les uns des autres !

Le monde minéral a besoin de ce que nous sommes car nos racines nourrissent le monde minéral de leurs vibrations. Nous avons besoin du règne minéral ; par exemple il est important qu’il y ait des pierres dans nos racines, cela nous permet également plus à l’aise et de respirer.

Donc le monde minéral a de l’importance pour nous, tout comme pour vous. Le monde minéral peut aussi vous soigner par la fréquence vibratoire qui émane de lui.

Tous les règnes sont utiles les uns aux autres ; il n’y a que les humains qui l’ignorent  ! Dans le nouveau cycle de vie que vous commencez, même si vous ne vous en rendez pas compte, il y aura une unité parfaite entre les divers règnes, il y aura l’harmonie !

L’harmonie a été rompue lorsque l’homme n’a plus respecté son environnement et n’a plus compris que tout ce qui l’entourait était vivant. Cette harmonie reviendra parce que l’homme s’éveillera !”

_____________________________

EXAMPLE OF POSSIBLE LOCAL CLIMATES RECTIFIED DESERTS EVERYWHERE 

Two manners to stop deserts inflation : near oceans and in mountains, with terraces, bordered of embankments covered of trees a lot !                                                         With this kind of forests in slope or green pyramids, it is possible to manage in SEA SIDE (and inside countries with RANGE of PYRAMIDS of  date palms) : FREE AIRPLANE TRANSPORTS by glider, fly wing, parachute, with convection of air ascension ! The date palms pyramids growing up by steps as the sand deposed in center of them.  The other transports by little sail boat should be used on narrow canals between pyramids valleys… No petrol at all !

YES WE CAN…”CLEANGREENAIRWATERDESERTROADS”

New type of soft and clean transport modes by air and canal (or river) without energy more, only the wind existing or auto-produced by pyramids (very STRONG on midday of summer…, as i discovered it very astonish, in Morocco during the 7 th, in altitude with courses of driving a light plane on a forest in little slope).

On the blog http://safeearthsolutions.wordpress.com (subtitle in french) is given simple solution to produce clean hydro-electricity with basins of 12 m diam. disposed along the rivers and drived by current of rivers. They may be used in this solution to give electricity to lot of fans pushing the boats when wind is missing (or not enough) !

Like around mouth of river “oued Draâ” in Africa, it is possible to build Green-air-water-desert-“roads” through deserts, without any help of petrol, gas or asphalt road…! LET US CHANGE ! And not only in USA ! Where they cry :”Time is money !”…, but only a limit relative to an obsolete model, when petrol disappear…, with those so fast lives give the worst to our durable health…, as to ours children, and the Planet !”

NO “NEWS” RESEARCH to “wait”, to hope with hard, dirty and expensive “science” (as in France… very long & expensive they “sell” it…), but to occupy the land, feeling it and change it… of bad lives in “pretty” town, always in sitting, out of real FULL effects ! THE CLEAN ENERGIZE INDEPENDENCE IS NOT SO FAR from US…The plenty answer, to recuperate current of rivers everywhere, with manners soft and durable is on http://safeearthsolutions.wordpress.com (click the subtitle in french)

!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!

WHAT KIND OF “PAYS-SAGE”(Fr)…, OF WISE COUNTRY FOR THE FUTURE ?

No ” Universal rule” at all put “obligation” to got OVERPOPULATION… IN TOWNS, as describe on : http://www.urantia.org/urantia-book-standardized/paper-72-government-neighboring-planet http://www.urantia.org/fr/le-livre-d-urantia/fascicule-72-le-gouvernement-sur-une-planete-voisine (in french, the same in english on the web site)  . So on this world, they have wise manners to manage their continent  ! Not so stupid as “US” in our planet thinking to be “at the top” with crazy arms… and fights, then this other world (nearly the same) decrease her police forces  !

And where they have to know to teach other “late” countries with students coming on their soil, formed and going back overseas to share theirs new know-how at home…, not to stay in the “advanced” country as slaved over workers…! Because, each part of a world is different (as his varied nature) and must stay it a lot  !

First of them rules is to keep families in nature on 1/2 hectare (1.25 acre, as 75m x 75m of soils). If not, no marriage and family is allowed and possible… And the towns must not growing more than 1 billion of inhabitant !!!

Government is very wisely organised and managed too, without vote “holdall”… !

Yes, on Earth, we HAVE REALLY TO CHANGE !

!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!

THE MAIN REASON TO CHANGE LANDSCAPES AT ALL,

FOR MORE HUMIDITY RETAINED !

Climate change to deplete some US water basins used for irrigation

http://www.eurekalert.org – July 2017

By 2050, the Southwest will produce significantly less cotton and forage, researchers report

Massachusetts Institute of Technology

A new study by MIT climate scientists, economists, and agriculture experts finds that certain hotspots in the country will experience severe reductions in crop yields by 2050, due to climate change’s impact on irrigation.

The most adversely affected region, according to the researchers, will be the Southwest. Already a water-stressed part of the country, this region is projected to experience reduced precipitation by midcentury. Less rainfall to the area will mean reduced runoff into water basins that feed irrigated fields.

Production of cotton, the primary irrigated crop in the Southwest and in southern Arizona in particular, will drop to less than 10 percent of the crop yield under optimal irrigation conditions, the study projects. Similarly, maize grown in Utah, now only yielding 40 percent of the optimal expected yield, will decrease to 10 percent with further climate-driven water deficits.

In the Northwest, water shortages to the Great Basin region will lead to large reductions in irrigated forage, such as hay, grasses, and other crops grown to feed livestock. In contrast, the researchers predict a decrease in water stress for irrigation in the southern Plains, which will lead to greater yields of irrigated sorghum and soybean.

If efforts are made to reduce greenhouse gases and mitigate climate change, the researchers find that water scarcity and its associated reductions in cotton and forage can be avoided.

“In the Southwest, water availability for irrigation is already a concern,” says first author Elodie Blanc, a research scientist at MIT’s Joint Program on the Science and Policy of Global Change. “If we mitigate, this could prevent added stress associated with climate change and a severe decrease in runoff in the western United States. But it will be even worse in the future if we don’t do anything at all.”

Blanc’s study appears in the journal Earth’s Future, and her co-authors are Erwan Monier, a principal research scientist at MIT; Justin Caron, an assistant professor at HEC Montreal; and Charles Fant, a former MIT postdoc.

“A more integrated world”

While many researchers have investigated the effects of climate change on crop yields, Blanc’s study is one of the first to consider how a changing climate may shape the availability and distribution of water basins on which irrigated crops depend.

“Most modeling studies that look at the impact of climate change on crop yield and the fate of agriculture don’t take into account whether the water available for irrigation will change,” Monier says.

In predicting how climate will affect irrigated crop yields in the future, the researchers also consider factors such as population and economic growth, as well as competing demands for water from various socioeconomic sectors, which are themselves projected to change as the climate warms.

“We try to be as representative of reality as possible,” Blanc says.

To do this, the researchers used a model of 99 major river basins in the country, which they combined with the MIT Integrated Global System Model-Community Atmosphere Model — a set of models that simulates the evolution of economic, demographic, trade, and technological processes. The models also include the greenhouse gas emissions and other pollutants that result from these processes, and they incorporate all of that information within a global climate model that simulates the physical and chemical processes in the atmosphere, as well as in freshwater and ocean systems.

“We’re looking at a more integrated world, and how all these interactions will drive changes in irrigation,” Monier says.

“Severely accentuated” shortages

The researchers focused their global simulations on the U. S. and modeled the country’s evolving economic activities in different geographic regions to determine the water requirements for five main sectors: thermoelectric cooling; public supply, such as for drinking water and other public utilities; industrial demand; mining; and irrigation.

They then used a crop model to simulate daily water requirements for various crops, driven by the researchers’ modeled projections of precipitation and temperature, and compared these requirements with the amount of water predicted to be available for irrigation in a particular basin through the year 2050.

“The biggest finding is that it really makes a difference in specific regions, whether you take into account how irrigation availability will change in the future and how that will impact yields,” Monier says.

By 2050, the team projects that, under a business-as-usual scenario, in which no action is taken to reduce greenhouse gases, a number of water basins in the U.S. will start experiencing water shortages. Several basins, particularly in the Southwest, will see existing water shortages “severely accentuated,” according to the study.

The researchers note that the basins that will be the most affected generally do not supply the largest areas of irrigated cropland. For example, though climate change will significantly reduce cotton production in the Southwest, the bulk of the country’s cotton production does not occur in this region.

“It may not matter too much for the total crop production of the U.S., but if you’re a farmer in that particular region that’s going to be impacted, that matters to you,” Monier says. “What we want to do is provide useful information that either farmers or land investors can use to look into the future and make decisions on where is the right region to expand irrigated agriculture, and where is it more risky. We also want to make clear that climate mitigation is better for U.S. irrigated agriculture than not doing anything.”

A climate-changing landscape

Under the same business-as-usual scenario, the researchers projected higher yields for irrigated crops such as wheat, soybean, and sorghum. The increased production in these crops is driven by higher precipitation predicted to occur in the central U.S., combined with higher concentrations of carbon dioxide, which reduces a plant’s water requirements.

The researchers predict that crop yields for wheat, soybean, and sorghum should increase even more if mitigation measures are put in place. In addition to a business-as-usual scenario, the team ran its simulations under two mitigation scenarios, previously proposed by the U.S. Environmental Protection Agency, in which efforts are made to mitigate global warming to 2 and 3 degrees Celsius, relative to pre-industrial times.

They found that both mitigation scenarios should increase yields for all crops compared to the business-as-usual scenario, including cotton and forage, and that the more ambitious scenario has the potential to reduce the number of water-stressed basins.

Going forward, the researchers plan to factor into their simulations various ways in which climate change drives adaptation, and how such adaptations in turn shape crop patterns and the agricultural landscape.

“In the real world, if you’re a farmer and year after year you’re losing yield, you might decide, ‘I’m done farming,’ or switch to another crop that doesn’t require as much water, or maybe you move somewhere else,” Monier says. “That’s the next step: How would the agricultural sector adapt?”

###

This research was supported, in part, by the U.S. Environmental Protection Agency and the U.S. Department of Energy.

Additional background

Paper: Is Current Irrigation Sustainable in the United States? An Integrated Assessment of Climate Change Impact on Water Resources and Irrigated Crop Yields
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/2016EF000473/full

ARCHIVE: Gauging the impact of climate change on U.S. agriculture
http://news.mit.edu/2016/gauging-climate-change-impact-on-agriculture-0707

ARCHIVE: Watering the world
http://news.mit.edu/2017/design-cuts-costs-energy-drip-irrigation-0420

ARCHIVE: Climate change to worsen drought, diminish corn yields in Africa

—————————–

BEST ENERGIES ARE THEY PEACE, CALM ONE’S ?

Face to my three times of self-cures, a little bit different, the commun denominator was only : to recover CALM, PEACE inside myself (at a spirit level, but cellular too) !

My conclusion is that Universal energies answered best to CALM wishes and attitude, than in chaotic tendency of our losed society (in phobic research to not “move” false with more and more dirty & dangerous energies…).

Excursion, trip (outing, run…) VERY USEFUL with HORSES in autumn 

Please, be useful to HELP nature “DESERTIFIED”, with your horse, the saddlebags full of acorns, to plant trees first at top of dry hills…(the slopes doing the rest…), sowing of coak (cork in south, or green sort). And also, the same for yours pips or pits of fruits eating on your road !

Jacques F. B. Tesseire – TerreVivantepourToujours / EarthAliveforEver

Artistic & intuitive personal Mandala from Flora (channel) :
Advertisements
Posted in climatologie paysagiste appliquée | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a comment

GRANDS CYCLES DE GLACIATION/ RÉCHAUFFEMENT PLANÉTAIRES ET TECTONIQUE DES PLAQUES

INFLUENCE POSSIBLES DE LA POSITION DES CONTINENTS ET DES ÉCOULEMENTS OCÉANIQUES ?

Sur la planète, nous n’ignorons pas que les océans jouent un rôle fondamental de refroidissement de la surface planétaire, un peu comme un FLUIDE FRIGORIFIQUE dans une pompe à chaleur.

Dans ce système planétaire fermé, les barrières naturelles sont l’atmosphère et la croûte terrestre. Les courant océaniques inertiels sont dus à la rotation de la Terre et figurent le système de circulation de l’ensemble. La “pompe de circulation” est la rotation de la Terre qui produit les courants à l’inverse de cette rotation.

Les CYCLES DE GLACIATION / RÉCHAUFFEMENT sont assez bien documentés grâce aux carottes de glace recueillies au Groenland et au Pôle sud :

^_______^

Scientifiquement, il est difficile d’interpréter les causes réelles de telles variations climatiques très longues sur des centaines de millions d’années, également en raison de paramètres cosmiques qui nous sont encore peut-être inconnus (telle la densité variable de poussières stellaires que le système solaire tout entier traverse dans la galaxie et au sein du “vide” de cet univers…!).

AU COURS DES ÂGES, LA POSITION DES CONTINENTS, REGROUPÉS OU PAS, ET LEUR SITUATION PAR RAPPORT AUX PÔLES AURA PU ÊTRE UN FACTEUR IMPORTANT

UN EXEMPLE : du temps du regroupement des continents formant le GONDWANA (vers 540 à 500 millions d’années en arrière – voir les flèches sous la figure ci-dessus) nous savons par des simulations (https://youtu.be/M_Gr-xnorpo) que ce super continent s’était rapproché du Pôle Sud (les parties actuelles d’Amérique Latine, Afrique, continent Antarctique), pendant que d’autres continents restant le faisaient côté Pôle Nord.

Cette disposition très particulière auraient pu favoriser la circulation des océans à l’équateur. Et donc, un refroidissement planétaire nettement plus favorable que la disposition actuelle des continents le permettent (certains plus sur l’équateur) !

Le Refroidissement planétaire qui s’en suivit peu donc s’expliquer en partie par cette disposition des continents plus favorables à l’époque pour provoquer une circulation accrue des océans autour du globe !

Reste une autre explication additionnelle possible…

…LES DIFFÉRENCES IMPORTANTES D’ÉPAISSEURS DU MANTEAU TERRESTRE SOUS LES CONTINENTS / OCÉANS ET LES VARIATIONS DE VITESSE DE ROTATION PLANÉTAIRE

Sous les continents actuels, l’épaisseur du manteau terrestre peut atteindre et même dépasser 70 kms ! Alors que sous les océans cette épaisseur serait de 15 à 20 kms seulement. ÉNORME DIFFÉRENCE INERTIELLE DE VOLUMES/POIDS EXTÉRIEURS mis en rotation !§!

Comme pour un patineur sur glace effectuant une vrille sur lui-même (ralenti si avec les bras écartés, et au contraire accéléré dans sa rotation si les bras collés au corps), la planète a pu, sur de très longues périodes de temps, voir son cycle journalier de rotation changer grâce au déplacements des continents plus ou moins éloignés des pôles.

Lors de la longue période du GONDWANA (pour ne reprendre qu’elle, significative) les continents majoritairement situés près des pôles firent que la rotation journalière de la planète sur elle-même a pu être beaucoup plus rapide qu’actuellement (la durée d’orbite solaire annuelle ne variant pas). L’inertie planétaire en rotation étant moindre que si les continents avaient été rapprochés de l’équateur !

Cela pouvait avoir accru les courants océaniques autour du globe (en plus du premier argument développé plus haut) et donc avoir participé au REFROIDISSEMENT de la PÉRIODE dite du GONDWANA !

A notre époque actuelle, c’est l’inverse qui se produit en considérant déjà seulement ces deux facteurs possibles cumulés :

– Les continents étant plus proches de l’équateur, ils font barrage aux courant planétaires inertiels allant d’Est en Ouest, à l’inverse de la rotation terrestre ;

– ces continents, à masse plus excentrées, étant plus éloignés de l’axe de rotation des pôles ralentissent la rotation planétaire, et donc encore plus la circulation océanique déjà amoindrie par le détroit du Panama et la Mer Méditerranée fermée.

Ces deux hypothèses seraient à vérifier dans la longue période actuelle sur les 100 millions d’années passées, pour laquelle la température semble avoir chuté de plus de deux degrés en moyenne.

Pour la fermeture de l’Isthme de Panama (https://fr.wikipedia.org/wiki/Isthme_de_Panama) les scientifiques hésitent sur sa fermeture (et donc sur quand la ralentissement des échanges des courants océaniques pacifique/atlantique ont diminué, et le réchauffement planétaire aurait pu augmenter…) entre il y aurait 3 millions d’années, et une autre période remontant à 12 à15 millions d’années !

Cela ne nous éclaire guerre !

De plus, il y a les nombreuses fluctuations de températures sur de moins longues périodes qui ne sont pas bien expliquées encore actuellement.

CONCLUSION : on ne peut se prononcer sur la  validité des deux hypothèses présentées sur cette page.

Il faudrait affiner cela avec d’autres hypothèses, telles que les nuages de poussières vagabondes qui se promènent aléatoirement dans notre disque galactique au grès des attractions gravitationnelles des systèmes solaires en présence.

________________

Posted in climatologie paysagiste appliquée | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a comment

DÉVIER LE GULF-STREAM à travers LA FLORIDE pour l’accélérer ?

CONSTAT :

LE RÉCHAUFFEMENT PLANÉTAIRE entraîne un excès de température du GULF-STREAM,où il stagne en faible profondeur, et tourne sur lui-même jusqu’à provoquer des cyclones puissants énormes, à savoir dans le GOLFE DU MEXIQUE trop peu profond !§!

Les influences des courants océaniques sur le climat : – http://sciencepost.fr/2017/11/courants-oceaniques-influencent-climat-europeen/

REMÈDE :

En Floride, pour remédier à une stagnation accrue d’eau surchauffée dans le golfe du Mexique…, il serait possible de creuser deux larges canaux passant de part et d’autre de la ville d’Ocala, qui traverseraient toute la péninsule de Floride (d’ouest en Est)  sur 180 km de longueur environ (100 miles), pour court-circuiter partiellement le détour qu’elle provoque au Gulf-Stream le ralentissant de trop et l’échauffant avec beaucoup trop d’évaporation.

Ce qui renforce ces cyclones (faible profondeur réverbérante du golfe du Mexique, peut -être à amoindrir avec des algues tapissant ce golfe sur de grandes surfaces, en variante !§!).

Ces deux canaux devront avoir au moins 5 km de large chacun, avec une profondeur de 50 m en amont et plus en aval (évasement de sortie côté Atlantique).

Comme ce courant du Gul Stream est très puissant (de 9,5 m/s sur 150 km de largeur en plein océan https://fr.wikipedia.org/wiki/Gulf_Stream), il sera possible d’installer deux usines/barrages/routes de turbinage d’eau sur chaque canal (style de celles “marémotrices”, espacées de 60 km et situées à 60 km de l’entrée et sortie des canaux – https://fr.wikipedia.org/wiki/Usine_mar%C3%A9motrice_de_la_Rance) faisant de l’électricité renouvelable et propre en masse pour toute la Floride. Les travaux seront ainsi vite amortis !

Ces usines seront doublement productrices par rapport à celles marémotrices, car fonctionnant en continu ! Chaque barrage pourrait posséder 160 turbines de 10 MW (si du style de La Rance en France), soit 1600 MW minimum / barrage !

VARIATIONS DE DÉBIT / INONDATIONS… :

En périodes de cyclones, l’on pourrait presque comparer les variations de débit en ces canaux à  ceux du fleuve Mékong durant la saison de fonte des neige de l’Himalaya et des moussons en Asie du sud-est (comme je le vis enfant à Pnom-Penh. Ce débit était dix fois plus important, voire plus encore !§!).

En Floride, une deuxième rangée de digues devraient être prévue dépassant les limites des canaux, pour accepter cette variation de hauteur d’eau de mer liée aux dépressions tropicales et augmentation des pluies !§!

Entre les canaux et ces rangées de digues, il serait possible de prévoir des piscicultures.

Des portes d’augmentation de débit et la mise en drapeau des turbines seraient à prévoir en cas de menace de cyclone !§! Si nécessaire, les turbines pourraient être sorties de l’eau vers le haut, comme en période d’entretien, afin de laisser toute la place au courant du “fleuve de mer” :

(voir le projet français d’EDF sur des hydroliennes de ce type, mais de puissance inférieure aux hydroliennes-bulbes de La Rance : https://www.edf.fr/groupe-edf/producteur-industriel/energies-renouvelables/energies-marines/energie-hydrolienne)

Ce projet n’est donc pas simple et sans risque (sans parler du déplacement des populations initiales).

L’on part de l’hypothèse (à vérifier en simulations informatiques diverses) que ces travaux “colossaux” devraient réduire le risque d’inondations annuelles sur les côtes du Texas, de Louisiane, et donnerait beaucoup d’emplois à cette région du sud des USA qui en manque tant !

Le sir “Trump-pay” sera content…,   puisque ce sera sans faire mines à ciel ouvert polluantes telles celles de charbon (bien que, là aussi, j’ai donné en ce blog une solution de turbinage d’eau écologique, adaptée à ce style de mine… – voir en pied de page) !

IMPORTANCE ET SITUATION DES OUVRAGES en fonction de la montée prévue des océans !

Comme les océans pourraient monter en plus de 20 m dans le futur du fait du réchauffement climatique, il sera prudent d’étudier ces canaux et usines hydrauliques en conséquence.

La situation des usines “marémotrices”, de ce fait, devraient se trouver plus au centre de la péninsule de Floride  (espacées de 60 kms, avec un écart de 1/3 de la longueur des canaux si de 180 kms) et servir de voies d’accès nord/sud entre les deux nouvelles parties obtenues de la Floride.

ÉTUDES PRÉALABLES : Il sera nécessaire de faire une “maquette virtuelle” informatique 3 D de toute la circulation du Gulf Stream en Amérique centrale afin de pouvoir étudier tous les changements de paramètres simulant la nouvelle circulation et les besoins de dérivation de ce changement de trajectoire plus direct d’une partie du Gulf Stream.

Pour affiner ces études théoriques, le besoin d’une grande maquette hydraulique et thermique similaire pourrait finaliser ces études. Des ventilateurs déplaçables simulant les rotations des cyclones associés à des brumisateurs d”air chaud. –

_______________

 

Posted in climatologie paysagiste appliquée | Tagged , , , , , , , , | Leave a comment

TURBINER DE L’EAU DOUCE ou DE MER VERS DES DÉSERTS D’ALTITUDE / VARIANTE EN MINES à CHARBON !

LES CONTRAINTES ACTUELLES DES ÉNERGIES RENOUVELABLES

  • nous n’ignorons pas que les énergies renouvelables seront très insuffisantes, telles que projetées actuellement, pour satisfaire les besoins en cas de remplacement du nucléaire, autant que des besoins futurs (si les décroissance et dépopulation mondiale pas opérées…) ;
  • les continents s’assèchent gravement et demandent une correction par plus d’arbres et de retenues d’eau (https://greenjillaroo.wordpress.com), ce que presque aucun forestier, paysan ou éleveur n’envisage de faire…, rasant toute végétation “en trop” ;
  • l’intermittence des énergies renouvelables (jour/nuit, vent ou pas…) n’est pas en adéquation avec les besoins grandissant du soir et du matin.

Un projet complet et parfait a été réalisé sur l’île des Canaries “El Hierro” :

LA PARADE MONDIALE serait de voir à augmenter LES LACS SALÉS pour en faire de véritables mers intérieures dans les régions désertiques qui le permettent, si elles sont suffisamment en altitude (comme au Pérou et autres zones élevées).

Ou sinon de creuser de nouvelles mers intérieures d’altitude, là où c’est possible (pas trop éloigné des océans comme dans les Andes et en Californie, dans une partie occidentale de l’Himalaya).

 

 

 

 

LE TURBINAGE DE JOUR, aidé par des fermes solaires, permettrait de remplir (faire monter l’eau) vers ces mers/lacs/canaux à bordures arborées (limitant l’évaporation forte d’altitude !).

LE CONTRE-TURBINAGE DE NUIT (descente d’eau vers les turbines) de soir et au petit matin) répondrait aux besoins accrus d’électricité de ces deux périodes à forte demandes.

Le premier projet pourrait être de remplir/la mer Morte (La “Dead sea” qui s’assèche gravement !) à partir de la Mer Méditerranée (niveau – 400 m env.) en installant sur ses berges des usines solaires et de pompage, puis éventuellement de dessalement. L’université de TEL AVIV (à Vie vive ?) associée à celle d’HEBRON pourrait se charger d’un tel projet assez urgent pour toute la région. Tout en prévoyant des terrasses à talus arborés d’oliviers et de palmiers dattiers denses sur ses berges afin d’y établir enfin un micro-climat correct.

Hébreu : מהים התיכון (כ -400 מ ‘בקירוב) על ידי התקנת גדותיו על גדותיו, מפעלי שמש ושאיבת מים, ולאחר מכן התפלה. אוניברסיטת תל-אביב (ב”ליינג ברייט “, המשויכת לאוניברסיטת חברון), יכולה לקחת על עצמה פרויקט דחוף למדי לכל האזור. תוך מתן מרפסות עם סוללות נטועות עצי זית וכפות תמרים על גדותיו על מנת סוף סוף להקים מיקרו אקלים הנכון.

Arabe : المشروع الأول يمكن أن يكون لملء / البحر الميت (الذي يجف بشدة!) من البحر الأبيض المتوسط (مستوى – 400 متر تقريبا). عن طريق تثبيت على مصارفها محطات الطاقة الشمسية والضخ، ثم تحلية ربما. يمكن لجامعة تل أبيب (في ليفينغ برايت، المرتبطة بجامعة الخليل) أن تأخذ مثل هذا المشروع الملحة إلى حد ما للمنطقة بأسرها. في حين توفير المدرجات مع السدود المزروعة بأشجار الزيتون ونخيل التمر كثيفة على ضفافها من أجل وضع أخيرا المناخ الصغير الصحيح.الزيتون ونخيل التمر كثيفة على ضفافها من أجل وضع أخيرا المناخ الصغير الصحيح.

ACTIONS URGENTES : la COP 23 devra statuer sur cette question, et imposer les bénéfices financiers des énergies fossiles en rapport !

_________________________

VARIANTE POUR LES MINES à CHARBON à CIEL OUVERT !

Les mines à ciel ouvert (assez étanches et fermées) peuvent se terminer en point bas par un ou des puits de mine plus ou moins profond, pour faire turbinage au fond de ces puits afin :

  • de remonter de l’eau par turbinage pour absorber les excès d’énergies renouvelables vers d’autres bassins de mine plus élevés (aux puits de turbinage manquant) ;
  • en période de forte consommation d’électricité, l’eau serait redescendue par une deuxième conduite forcée vers la turbine de fond de puits, pour faire de l’électricité jusqu’à comblement en eau du bassin de mine à ciel ouvert le plus bas.
  • voici un nouveau revenu propre pour les charbonniers mondiaux !
  • Ce procédé est équivalent, en moins grand, à une usine marée-motrice.

________________

UNE SOLUTION COUPLÉE TURBINAGE D’EAU AVEC ÉOLIENNES SURÉLEVÉES AU DESSUS DE RÉSERVOIRS D’EAU

Elle est bien digne du pragmatisme inventif allemand :

__________________________________________________________

Posted in climatologie paysagiste appliquée | Tagged , , , , , , , | Leave a comment

01.01 – L’INFLUENCE ÉNORME DES VENTS DE SABLE SUR LE RÉCHAUFFEMENT DES OCÉANS ET LA CRÉATION DE CYCLONES (HURRICANES)

CAUSES ET EFFETS PRINCIPAUX DU RÉCHAUFFEMENT PLANÉTAIRE

La principale cause évoquée est L’ACCROISSEMENT DES GAZ à EFFET DE SERRE en raison des activités humaines, industrielles et de consommation de combustibles fossiles.

« L’éthique c’est la reconnaissance de notre responsabilité envers tout ce qui vit. »

Dr. Albert Schweitzer

Une autre cause, éventuellement complémentaire, pourrait être (restant à démontrer) un changement des rayons cosmiques venus soit du Soleil, ou, d’autres soleils proches.

La planète est une énorme machine thermique qui régule ses échanges, les modifie, les atténue, les stabilise à travers différents vecteurs : l’atmosphère, les océans, les glaces des pôles, l’effet albédo de réflexion de chaleur des surfaces terrestres (cultures, déserts, forêts, de la vapeur d’eau, des nuages….).

LES EFFETS… DU RÉCHAUFFEMENT PLANÉTAIRE de surface sont :

  • l’accroissement très conséquent de la désertification empêchant l’effet bénéfique et important des forêts humides d’agir (vents brûlants fortement dilatés asséchant toute végétation et la tuant rapidement…), sachant que l’air humide, lors de son évaporation, absorbe 35 fois mieux la chaleur que l’air sec !§!
    • ***Près de six millions d’hectares sont grignotés par les déserts chaque année !§! ***
  • L’on sait que les fines particules dégagées par les forêts participent à l’ensemencent des nuages, avec micro-climat humide et pluies auto-entretenues, tel en Amazonie.

____________________________

AUTRE CAUSE EXPONENTIELLE : LES VENTS DE SABLE DILATÉS EN PROVENANCE DES DÉSERTS ?

Nous n’ignorons pas que la désertification de l’Afrique et d’autre sous-continents augmente dangereusement !§!

En septembre 2017 un excellent reportage communiqué par ARTE fait le point sur ce que l’on connaît des CYCLONES / TYPHONS / OURAGANS (Cyntia, Katrina, Harvey, Irma…, etc) et de leur formation (en fait, on ne sait qu’ils puisent leurs énergies au départ de leurs formations sur des températures de l’eau de mer égale ou supérieure à  26°C et sur des profondeur d’eau chaude de 50 m…).

La CAUSE INITIALE DE LA FORMATION DES CYCLONES semble bien être une grande quantité et profondeur d’eau chaude en provenance d’une bande subtropicale des océans, là de l’Atlantique…; laquelle eau est alors fortement et profondément échauffée par l’exposition solaire.

Mais aussi (c’est mon hypothèse d’ancien cimentier)  par des VENTS DE SABLE DILATÉS en provenance du Sahara (s’ajoutant occasionnellement à l’air déjà chaud des vents tropicaux) !!!

En vous promenant l’été sur une plage, les pieds tentant de traverser une bande de sable sec chauffée par le Soleil, vous n’êtes pas sans ignorer combien ce sable peut être BRÛLANT !§!

Hors, la pierre et le sable ont la particularité de garder longtemps la chaleur sans trop de déperdition rapide (mon expérience de fours de cimenterie peut vous certifier que de les refroidir au niveau de leur revêtement de briques réfractaires prend des jours…). Il en est de même pour “le refroidissement” de lave s’écoulant sur les flancs d’un volcan, qui peut prendre plusieurs dizaines de jours pour refroidir !

De plus, les vents de sable restent à faible altitude au niveau de l’équateur, et sont moins refroidis que les vents chauds sans poussière, plus légers !

La profondeur importante des couches océaniques impactées par des vents de sable brûlants peut donc atteindre finalement deux ou trois centaines de mètres de profondeur !

Ces vents brûlants transocéaniques sont tous à l’équateur d’orientation EST/OUEST en raison de la rotation de la terre inverse de l’inertie de l’atmosphère (tels que reconnus par satellites s’étendant sur des surfaces gigantesques, quand venus du SAHARA…. ou du Chili pour EL NINO !).

Une étude démontre que les effets de pluviométrie et de sécheresses importantes dus à EL NINO sont à contrebalancer, sur les pentes des Andes le long de tout le Chili/Perou (Chile/Peru), par un autre aménagement végétal (comme donné sur ce blog), pour combattre l’érosion que les barrages hydrauliques accumulent et ne savent pas résoudre. – http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=16685

PREUVE : au 16/10/2017 – les VENTS DE SABLE entraînés à partir du Sahara par l’oragan OPHELIA  sont montés jusqu’en IRELAND couvrant le ciel de jaune en le surchauffant comme jamais vu !

Ils auraient donc à voir, comme effets additionnels avec la création thermique et atmosphérique tropicale initiale sur le nombre de CYCLONES et de leur puissance… accrue !§!

*** Hors, si l’on considère les coefficients respectifs d’absorption de chaleur, l’air SEC est 35 fois moins efficace… que L’AIR HUMIDE pour absorber la chaleur !

Les cyclones sont donc des EFFETS CORRECTEURS importants des déséquilibres thermiques planétaires, tout comme les courant marins ***

REMÈDE : Comme vu sur un autre reportage de replantation de palmeraies en amont des vents du désert en Tunisie, il était expliqué :

  • qu’une palmeraie ne peut tenir… que si l’on replante des palmiers 8 km en amont du sens des vents de sable pour protéger la palmeraie de ces vents brûlants dilatés…, et de l’arrivée de dunes qui enfouissent tout !

L’autre obligation est de prévoir trois couches de végétation en ces palmeraies :

  • la plus haute est le panache des palmiers faisant assez d’ombre diffuse pour protéger la végétation en dessous ;
  • La couche suivant de végétation consiste en une couche végétale ombrée humide supplémentaire D’ARBRES FRUITIERS (amandiers, figuiers, et… orangers s’ils y a suffisamment d’eau dans le sous-sol)
  • La couche au raz du sol est alors suffisamment protégée pour y faire pousser des légumes sans trop d’arrosage (irrigation au goutte à goutte possible).

UN MICRO-CLIMAT LOCAL est ainsi recréé !

Il est encore plus protégé, si coincé en des creux artificiels de dunes (recréées et fixées par des roseaux, des bambous, des palmiers), pour que ces creux gardent au sol l’air humide et sur place.

Le barrage des végétaux en haut des dunes fera passer l’air chaud plus léger au dessus de l’air humide plus dense de l’oasis ainsi créé !

L’AUTRE INCONVÉNIENT DE LA DÉSERTIFICATION : L’AUGMENTATION DES RISQUES DE RÉVOLTES !§! Preuves scientifiques à l’appui !

LES FORÊTS ÉQUATORIALES TROP EXPLOITÉES et CLAIRSEMÉES RELÂCHENT PLUS DE CO2 QU’ELLES N’EN STOCKENT !

________________

A vos engins militaires de terrassement (ou pelles) avec de vrai travail climatique  et paysagiste indispensable !

Si quelques tunisiens lucides et courageux y arrivent sans aucun moyen extérieur, tous les pays désertiques le peuvent aussi, et d’arrêter de jouer aux conflits “nécessaires” en des abus de pouvoir complètement menteurs et dépassés !§! –

NOTA : l’Institut de Recherche et du Developpement (IRD) a été contactée pour examen par satellites des vents de sable sur l’océan Atlantique et influence sur l’échauffement des océans (Institut où j’ai une ancienne relation comme directeur de recherches, Marc Souris).

En cas de découverte concordante, aucun gouvernement de ce monde ne pourra refuser un énorme plan “MARCHE-ALL” de retour des immigrés au pays avec tous les moyens pour planter des palmeraies, faire des canaux d’irrigation à partir de l’amont des fleuves équatoriaux. Surtout du côté du ‘gouverne-MENT’ des ‘amères-loques’ !§!

_____________________

LE PROJET JORDANIEN DE RECONQUÊTE DES DÉSERTS

_______________________

DÉSERTIFICATION ACCRUE : L’UNION AFRICAINE VEUT CRÉER UNE IMMENSE BARRIÈRE VERTE AU SAHARA (depuis 2008)

_______________________

ÉTUDE SUR L’EFFET DES AÉROSOLS (POUSSIÈRES) VOLCANIQUES SUR “EL NINO” ?

EFFET “EL NINO” (réchauffement océanique)

_______________________

LE RÉCHAUFFEMENT DES MERS POURRAIT ENTRAÎNER UNE PERTE FINANCIÈRE AUGMENTÉE DE 70% EN RAISON DES CYCLONES ET OURAGANS !

_______________________

Posted in climatologie paysagiste appliquée | 1 Comment

01.2 – VILLAGE CLIMATIQUE ÉCOLOGIQUE PROPRE / CLEAN CLIMATE & VILLAGES (no waste, no flood, no hurricane, no fire ? What CHOICES ?) !

Une disposition préférentielle des regroupements éparses de maisons, des terres, des zones humides, et d’épuration des déchets peut être envisagée optimale moyennant quelques solutions simples, naturelles, efficaces, déjà prouvées.

En des régions plates et inondables, il est préférable de séparer très nettement par des buttes arborées ou non (de différentes hauteurs) les cultures et traitement de déchets afin de ne pas avoir de pollution excessive des sols et des eaux, y compris celle venue des routes (particules de suies, de pneus, de plaquettes de freins…!§!).

Les terres peuvent être séparées des lieux d’habitation ou non. Mais, en raison des modes de cuisson encore au bois, il est préférable que chaque maison soit assez séparée des autres par une zone naturelle arborée et des terrasses humides ou inondables (dans les zones à typhons, le bambou est recommandé pour entourer les arbres à fruits et les maisons, car il sert de paravent souple).

LES VOIES DE CIRCULATION :

Si on compare la voie navigable aux autres modes de transport, il n’y a pasfauteeau’ (photo ?) – source : http://energiepourdemain.fr/tag/camion/ :

Coût énergétique du transport de marchandises

Voici quelques ordres de grandeurs sur la consommation des différents moyens de transport de marchandises. Les chiffres sont donnés en gramme équivalent pétrole, par tonne transportée, et par km :

  • Bateau porte container 0,7 –  5
  • Train électrique  4 – 10
  • Péniche 8 – 10
  • Gros camion 17 – 25
  • Camionnette 100 – 300
  • Avion long courrier 200
  • Avion moyen courrier 500
  • Courses en voiture 5 000  (transporter très peu en poids 40/50 kg avec une voiture très lourde de 1000/1500 kg)!

En plaine et en zones inondables il paraît donc normal et approprié (propre) de privilégier les VOIES NAVIGABLES et pas la route en asphalte qui nous intoxique à petits feux…!

Les voitures amphibies à pneus sphériques sont maintenant possibles pour passer d’une voie navigable à la route (en cas d’inondations partielles).

Mais, pourquoi donc, ce monde a-t-il adopté la phobie, la manie de se presser, si ce n’est pour croire devoir subir des “règles” économiques idiotes ?

Avec des bateaux à fonds plats il est tout aussi possible de monter des rampes inclinées sur rouleaux avec treuils (de traction solaire) en se passant d’écluses . Il suffit de les prévoir adaptés à cette fonction avec éoliennes verticales pour leur déplacement, plus voiles éventuelles. J’ai même imaginé une “rame” de poussée à parois parsemées de creux demi-cylindriques en bout, exploitant la force centrifuge de l’eau en ces creux !

Les thaïlandais, laotiens, cambodgiens avaient bien compris l’intérêt écologique des voies navigables en d’autre temps (avant l’invasion occidentale des pressés d’abuser de tout !)…

  • – qui nous a “vendu” le diktat que la route et le moteur Ford (ou Diesel) étaient “les seuls moyens de transport valables”, alors que polluants et bruyants au pire…?
  • – qui nous a “fait croire” que de se presser (d’aller au bout du pays rapidement ou de l’autre côté de la planète à toute vitesse) faisait mieux qu’une… VIE-TESTE/testée CALME…?
  • – qui nous a fait “miroiter” des safaris à “devoir faire” en Afrique, pour y décimer la diversité animale/végétale : miracles d’ingénierie vivante spécifique (que sont l’éléphant, le lion, le rhinocéros, la baleine, le crocodile…) ; tout comme l’est pour les abeilles la diversité inouïe des fleurs de montagne où l’homme n’a pas encore déversé de poisons les décimant ?

LA RÉPONSE est simple : ce sont les INDUSTRIES DU CHARBON ET DU PÉTROLE !§!

Réponses célestes : IN DUSTTRI…? PÊTERÔLE…?    Où sont nos tris plein de calme, de discernement, de sagesse ?

Maintenant, nous sommes informés de tout à domicile ! Il suffit de se dire guidé vers le plus beau et vrai pour voir des chaînes TV écologiques avec des reportages instructifs étonnants !!!

LES CANAUX ou VOIES NAVIGABLES se justifient également pour deux raisons :

  • – les terres à sec son lourdes, comme de la roche en été, et sans vie microbienne (l’épandage de lisier n’y change rien sur des terres sèches, argileuses, comme elles le deviennent toutes trop labourées en profondeur), alors qu’elles devraient rester vivantes et humides à l’année !
  • – Seule un certaine ombre arborée en bordure de parcelles étroites, doublée d’irrigations fréquentes, permet ce micro-climat strictement nécessaire, puisque cette couverture arborée est indispensable pour faire de L’HUMUS ;
  • – autour des maisons rurales, durant la saison sèche, il est impératif d’avoir une zone inondable assez large pour empêcher la propagation des feux de forêts vers ces habitations en bois (ce peut-être une zone de culture, d’assainissement par roseaux fauchés, d’agrément avec canards, oies, oiseaux lacustres, etc) ;
  • – par évaporation de l’eau ces parcelles humides font obstacle efficient à la propagation des flammes (air plus léger barré ou passant au dessus) ;
  • – comme l’indique un  reportage sur les feux de forêts colossaux (Los Angeles, sud de la France, Portugal…), seule l’humidité des sols et de la végétation peut empêcher de se propager des feux de forêts, car l’évaporation d’eau prive d’oxygène l’air, donc prive de comburant le feu en cours ;
  • La création de ces zones gardées humides entourant les habitations sur une suffisamment grande largeur est d’autant plus importante que le réchauffement climatique augmente beaucoup les périodes de risques de feu en période estivale !

 

LES MAISONS :

Elles doivent être impérativement sur pilotis, et en bois, contreventées par des croisillons. Du bois cultivé en masse sur les talus arborés pour leur construction, et pour le bois de chauffage (le bois mort uniquement récolté), et seulement d’un étage (à 3 ou 4 m de haut suivant les crues maximales connues) !

Aux familles de se dire stériles quand nécessaire et de se résoudre à n’avoir que DEUX ENFANTS au maximum (peu importe ce que vous vendent les politiques et soi-disant “religieux” comme “règles” absurdes)...!

LES ALIMENTATIONS D’UTILITÉS (EAU CONSOMMABLE, ÉLECTRICITÉ) :

L’EAU sera récoltée en gouttières et filtrée avant d’être stockée en jarres ou en réservoirs (avec pompes à pied, à main ou électrique).

L’ÉLECTRICITÉ sera produite par panneaux solaires et éolienne ou tout autre moyen biologique permettant de faire du MÉTHANE (digesteur, épandage) à partir des déchets végétaux et des ordures !

TOUT CE QUE L’ON ESSAYE DE NOUS VENDRE D’ARTIFICIEL, en plastique, à métaux lourds, fera des pollutions ineffaçables durant des siècles !§!§! Cette société-là n’est ni vivable ni durable !

 

Posted in climatologie paysagiste appliquée | Leave a comment

LAVAGE DES GAZ D’USINES RECRACHANT DU CO2, POUR ENRICHIR LES SOLS CULTIVABLES ! SOLUTION SIMPLE CONTRE LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE !

Dans toutes les régions de ce monde où des USINES de charbon, de sidérurgie, de ciment et autres centrales thermiques (,dont celles utilisant déjà  le charbon en masse comme en Chine, Inde, USA, Pologne, Russie…), il semble assez facile d’étudier des LAVEURS de gaz des fumées qui  permettent de piéger le CO2, et, avec ces liquides chargés, D’ENRICHIR AUTOUR LES SOLS PAUVRES de CULTURES !

C’est ce que firent sur des siècles les amérindiens en enfouissant du charbon de bois dans les terres rouges d’Amazonie quelques fois sur 8 m d’épaisseur, telles que découvertes avec stupéfaction, et que l’on surnomma au Brésil : “TERRA NEGRA”. ou terra preta ! https://fr.wikipedia.org/wiki/Humus

Cette solution de piégeage du CO2 dans de l’eau est la plus simple et rapide solution pour rendre à l’atmosphère sa propreté ! N’attendons plus ! AGISSONS !

Mises en œuvre : il restera à étudier les techniques les plus adaptées : de décantation, de séparation des boues de carbone, et leur épandage et dosage dans les champs associés à la biomasse disponible, au cas par cas en fonction de la nature précise des sols.

GB / US :

In all regions of the world, where coal, iron and steel, cement and other thermal power plants (including those already using coal in mass, as in China, India, the USA, Poland and Russia) Fairly easy to study WASHERS of flue gases that trap CO2, and, with these liquids loaded, ENRICH AROUND THE POOR SOILS OF CROPS!

This is what Amerindians have done over centuries by burying charcoal in the red lands of Amazonia a few times over 8 m thick, as discovered with amazement and nicknamed in Brazil: “TERRA NEGRA ” or terra preta https://fr.wikipedia.org/wiki/Humus

This solution for trapping CO2 in water is the simplest and fastest way to make the atmosphere clean! Do not wait any longer! ACT!

Implementation: the most suitable techniques will still need to be studied: decantation, separation of carbon sludge and their spreading and dosing in the fields associated with the available biomass, depending on the specific nature of the soils .

GERMAN :

In allen Regionen der Welt, in den Kohlekraftwerke , Stahl, Zement und anderen thermische Kraftwerke (einschließlich der bereits mit Kohle Masse wie in China, Indien, USA, Polen, Russland …), wie es scheint ziemlich einfach Gasdämpfe zu studieren, die CO2-SCHEIBE, und mit diesen Slurries bEREICHERN rund um die kargen Böden von CROP erfassen kann!

Das ist, was auf Jahrhunderte Native American vergrabene Holzkohle in der roten Erde des Amazonas ein paar Mal von 8 m dick, wie Entdeckung und Staunen gemacht, dass wir Brasilien den Spitznamen: „TERRA NEGRA “.https://fr.wikipedia.org/wiki/Humus

Diese CO2-Trapping-Lösung in Wasser ist die einfachste und schnellste Weg, um die Atmosphäre Sauberkeit zu erhalten! Warten Sie nicht! TAKE ACTION!

Implementiert: es ist die am besten geeigneten Techniken zu untersuchen bleibt: Einschwingzeit, Trennung von Kohlenstoffschlamm und Versprühen und Dosierung in den Bereichen mit den verfügbaren Biomasse verbunden ist, jeweils in Abhängigkeit von der genauen Beschaffenheit des Bodens .

CHINA :

在世界所有地区,其中燃煤电厂,钢铁,水泥和其他火电厂(包括那些已经在使用煤炭质量在中国,印度,美国,波兰,俄罗斯…),似乎相当容易学习油烟气,可以捕获CO2垫圈,并与这些泥浆,丰富AROUND作物贫瘠的土壤!

这就是上个世纪美国本土埋设木炭在亚马逊的红土制成8米几次厚,如发现和惊喜,我们绰号巴西:“TERRA NEGRA”。https://fr.wikipedia.org/wiki/Humus

在这种水CO2捕集的解决方案是让到大气清洁度最简单和最快的方式!不要等待!采取行动!

实现:根据土壤的确切性质沉降,碳污泥的分离和喷涂和给药在与可用的生物质相关联的字段,在每种情况下:它仍然研究最合适的技术。

INDIA :

विश्व के सभी क्षेत्रों में जहां कोयला संयंत्रों, इस्पात, सीमेंट और अन्य ताप विद्युत संयंत्रों (चीन, भारत, संयुक्त राज्य अमेरिका, पोलैंड, रूस … में के रूप में उन पहले से ही प्रयोग कोयला जन सहित), ऐसा लगता है काफी गैस धुएं कि CO2 वॉशर पर कब्जा कर सकते हैं, और इन slurries साथ, फसल के खराब मिट्टी आस को बेहतर बनाने के अध्ययन करने के लिए आसान!

यही कारण है कि इस तरह के खोज और विस्मय है कि हम ब्राजील उपनाम के रूप में 8 मीटर की कई बार मोटी अमेज़न के लाल पृथ्वी में सदियों मूल अमेरिकी दफन लकड़ी का कोयला पर किए गए, बताया गया है: “टेरा NEGRA “। https://fr.wikipedia.org/wiki/Humus

पानी में यह सीओ 2 फँसाने समाधान के लिए सबसे आसान और तेज़ तरीका वातावरण सफाई को पाने के लिए है! इंतजार मत करो! कदम उठाएं!

कार्यान्वित: मिट्टी की सटीक प्रकृति के आधार पर बसने, उपलब्ध बायोमास के साथ जुड़े क्षेत्रों में कार्बन कीचड़ की जुदाई और छिड़काव और खुराक, प्रत्येक मामले में: यह सबसे उपयुक्त तकनीक का अध्ययन करने बनी हुई है ।

POLAND :

We wszystkich regionach świata, gdzie elektrownie węglowe, stali, cementu i innych elektrowni cieplnych (w tym już przy użyciu masy węgla, jak w Chinach, Indiach, USA, Polski, Rosji …), wydaje się, dość łatwo badać opary gazów, które mogą uchwycić WASHER CO2, a także z tych zawiesin, wzbogacają wokół słabe gleby uprawy!

To, co się na wielowiekowej Native American grobu węgla w czerwonej ziemi Amazonki kilka razy 8 m grubości, takich jak odkrycie i zdumieniem, że pseudonimie Brazylia: „TERRA NEGRA ”. https://fr.wikipedia.org/wiki/Humus

To rozwiązanie wychwytywania CO2 w wodzie jest najprostszym i najszybszym sposobem, aby dostać się do czystości atmosfery! Nie czekaj! Podjąć działania!

Uruchomiony pozostaje badać najbardziej odpowiednich technik: osadzanie oddzielenie osadów węgla oraz natryskiwania i dozowania, w dziedzinach związanych z dostępnymi biomasy, w każdym przypadku, w zależności od dokładnej natury gleby ,

RUSSIA :

Во всех регионах мира, где угольные электростанции, стали, цемента и других тепловых электростанций (в том числе тех, кто уже использует массы угля, как в Китае, Индии, США, Польши, России …), кажется, довольно легко изучить газовые пары, которые могут захватить ШАЙБУ CO2, и с этих шламов, обогащают ВОКРУГ скудной почвы УРОЖАЙ!

Это то, что сделано на века индейской гробнице древесного угля в красной земле Амазонки несколько раз из 8 м толщиной, например, открытие и удивление, что мы прозвали Бразилии: «ТЕРРА NEGRA ». https://fr.wikipedia.org/wiki/Humus

Это решение улавливания CO2 в воде является самым простым и быстрым способом добраться до чистоты атмосферы! Не дождетесь! НАЧАТЬ ДЕЙСТВОВАТЬ!

Реализовано: остается изучить наиболее подходящие методы: оседание, разделение углерода шлама и распыления и дозирование в областях, связанные с биомассой, в каждом конкретном случае в зависимости от конкретного характера почвы.

 

Posted in climatologie paysagiste appliquée | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a comment

01.3 – COMMENT ÉVITER DES INONDATIONS GRAVES SUR DE GRANDES PLAINES ?

Les grandes plaines sans arbre, peu capables dès lors de retenir l’eau…, des Etats-Unis, d’Afrique, d’Australie, d’Europe Centrale (entre autres…) sont régulièrement confrontés à des inondations importantes (avec perte conséquente d’humus si long à se reconstituer…) sur d’immenses surfaces de plaines pratiquement horizontales, car, sans parcelles séparées capables de retenir l’eau localement sans dégât, comme cela se pratique en Chine, en Asie du Sud-Est, aux pays pourtant nettement plus arrosés lors de moussons diluviennes !

Il  serait pourtant assez facile de mécaniser la réalisation de buttes assez arborées autour de parcelles horizontales étroites fermées (mais surtout de faire bouger les gens, les jeunes d’abord,  à les réaliser à la main, en leur donnant du vrai travail durable pour s’aimer sur le terrain sans trop grossir et se ruiner la santé comme en zones urbaines… !).

Avec des parcelles laissant passer des tracteurs à l’attelage de 6 m de large, donc d’une largeur entre talus de 8 à 9 m, il n’y aurait plus aucun problème d’inondation ou de sécheresse, la densité de végétation largement suffisante pour faire un micro-climat local idéal (comme testé par moi-même 25 ans en programme paysagiste sur un plateau sec et glaiseux de la région parisienne (à Gif).

Ces buttes arborées entoureraient efficacement toute parcelle cultivée pour retenir toute eau en excès ainsi que l’humus des arbres perdant feuilles et brindilles, grâce à de petits fossés creusés au pied des buttes, la terre rabattue sur celles-ci. Par l’utilisation éventuelle de soc de charrue attelés à un tracteur, sinon de fraises inclinées à godets hélicoïdaux la relevant à 45° (voir dessin ci-dessous, en notant la position souhaitable des plants d’arbres au 1/3 bas des talus) :

La hauteur de ces buttes pourrait ne pas dépasser 0,50 m dans les régions tempérées, mais devraient être peut-être plus élevée en zones subtropicales sensées être arrosées ponctuellement par des orages de plus en plus violents (d’après certain météorologues qui ne disent rien d’équilibré à fond… pour éviter le pire ! – http://www.insu.cnrs.fr/node/6437).

Le rôle ‘essence-ciel’ de l’ONU est à souligner pour de telles entreprises de salut planétaire, relativement à la diminution nécessaire du réchauffement climatique global, qui ne devrait être contrecarré par aucun véto étatique possible…!§!

Posted in climatologie paysagiste appliquée | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a comment