08 – Economie Circulaire Globale…, qu’est-ce pour la propreté et l’efficacité planétaire ?

CE QUI NE FONCTIONNE PLUS SI BIEN DANS LE CAPITALISME ACTUEL

Depuis seulement 200 ans, nous sommes passés du monopole des banquiers à celui des gros groupes industriels mondiaux ultra spécialisés, sensés imposer “leur loi” univoque…, que trop… parcellaire, au monde… globalisé !§!

Il y a par principe une énorme contradiction dans ce simple constat, car, un monde ne peut se parcelliser ! Il forme UN TOUT qui devrait être considéré et traité comme tel, surtout, de manière évolutive et pragmatique, sans considérations d’intérêts privés réducteurs !

De cette manière (manie-erre ?), les grands problèmes de fond, d’équilibres planétaires durables, propres, sont toujours plus éludés au dépend des intérêts parcellaires qu’à court terme…!§!

Toute notre société, surtout urbaine, piégée dans un statisme consumériste donnant l’illusion de bouger (mais qu’assisté et avec trop de dépenses énergétiques sales) ne croit plus savoir comment revenir à du vivant réisonnable associé aux équilibres planétaires et cosmiques d’ensemble.

Nous perdons la boule magnétique et quantique de conscience à force de nous satisfaire de trop de jeux faux et étroits, faits d’apparences factices, qui n’ont aucun sens sur le long terme plantaire sur des centaines d’années…!§!

Notre civilisation est en train de se fourvoyer par spécialisations à pouvoir excessifs, exactement comme le firent toutes les autres, dès lors que les pouvoirs commencèrent à s’enfermer en des palais. Comme en la Perse ancienne, négligeant de planter des arbres et de retenir les eaux partout autour...!§! Le commerce parcellaire à avantages rapides prit le dessus sur les gestions naturelles à long terme, tel que sur la route de la soie, plus que le désert autour !

Obnubilés de richesses faciles et rapides (souvent à larcins au pire), l’humanité jugea les paysans incapables de bien faire et d’apprendre mieux, les laissant dans une ignorance crasse, sur des manipulations de masse, ou, dépendants à l’excès de technologies mécanisées coûteuses guère adaptées à leurs travaux et modes de vie plus frugaux et sages (traction animale, cultures équilibrées sans pesticides, gestions scrupuleuse des eaux d’orages…).

LA TECHNOLOGIE QUI FONCE DIRECT-TE-MENT vers là, T’es-que-no-logique ?

il suffit, actuellement, de regarder (et entendre) combien d’avions militaires (ou autres) survolent inutilement nos territoires, rajoutant une couche de CO2 supplémentaire dont la planète se passerait bien…en sa surchauffe actuelle… Sans parler des paquebots… pas à voile et au gaz de méthane (lâchés en masse par la fonte des pôles au niveau du permafrost), pour réaliser à quel point nos choix technologiques sont piégés dans l’illogisme croissant des contraintes artificielles jamais jugulées de fausses concurrences mondiales excessives et de celles des marchés financiers devenus fous avec la nanoseconde uniquement comme valeur spéculative. !§§§

Prise dans ses folies du rapide consommant toujours plus d’énergie sale, peu durable, notre société toute entière fait miroiter de faux repères aux jeunes en leur livrant des armes (sinon des drogues “légales”… et des ‘mes-dits-CA-MENT’…), alors que cela devrait être des pelles et des pioches, des houes, des graines et plants d’arbres, des semences variées, forces de l’ONU (plus si bleue) comprises !

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/interview/0202592023628-en-mer-tout-est-compte-a-terre-aussi-les-ressources-sont-finies-544338.php

Il est de plus en plus question de favoriser une économie mesurée, sage, soucieuse de l’ensemble, dite “du berceau au berceau” (craddle to craddle) de l’analyse mondiale des besoins les plus propres et sages jusqu’au recyclage final, car nous n’avons plus trop le choix comme gaspilleurs des énergies d’ensemble (finies) et surtout comme pollueurs

La question est : CELA SUFFIRA-T-IL de ne regarder que l’aspect parcellaire de la crue “croissance” économique mondiale, si polluante et pressée d’amasser des fortunes et des biens irresponsables ? Comme les riches à triches avec leurs yachts et propriétés démesurés empiétant sur les rares parties côtières naturelles restantes !§!

La croissance démographique démontrera de plus en plus ses limites, et les politiques devront impérativement intégrer d’autres modèles que ceux de “croissances” parcellaires  à “toux” prix bourrant d’objets inutiles et de déchets ce monde déjà si empoisonné !§!

Nos jeunes devront apprendre à faire moins d’enfants, et surtout à analyser leurs modes de vie…, au lieu de se précipiter sur n’importe quel “achat qui paye” (“indispensables à avoir”, prétend-on en trop de pubs irresponsables…), et devront réfléchir aux vies saines qu’ils veulent mener au lieu de casquer avec des énergies sales, bruyantes polluant tout l’environnement…!

Se précipiter avec force énergies fossiles dépensées pour faire de la vitesse, ne fera jamais vie-teste qui améliorera la santé humaine et sa sélection millénaire.

Que du “mis-laids-nerfs” en résultera ! La décroissance de civilisation incontrôlée et irréfléchie, une fois de plus inévitable, comme en chaque époque de désertification ne faisant plus jardins d’Eden retenus à conduites responsables…

Pourtant, toutes les connaissances sont là !

http://greenjillaroo.worpdress.com et autres méthodes d’agroforesterie ou de push-pull comme au Kenya.

D’ailleurs, en ce pays même, et partout en Afrique des savanes, au lieu de pousser les jeunes à aller s’immobiliser en villes en vies fausses, il serait bien plus utile de leur apprendre à protéger leurs villages des éléphants, en entourant ceux-ci de plantations d’épineux sur un kilomètre de rayon, et de planter derrière à l’extérieur de ce cercle infranchissable des rangées d’arbres très serrés que les éléphants ne soient pas tentés de franchir tant la végétation y sera abondante.

A l’intérieur de ce cercle, un “no animal’s land” sera à envisager, puis plus près du village des terrasses à talus arborés allant aussi loin que possible sur les pentes des montagnes désertiques environnantes pour collecter l’eau d’orage, toujours en cercle autour de celui-ci.
Tout en apprenant aux jeunes kényanes (et autres ‘aaa-fric-qu’haines’ pâumées en ville de ce monde plus qu’à quartiers riches entourés de favellas…) de ne pas se laisser embobiner en mariages trop jeunes avec des ribambelles d’enfants, et, pour les garçons de leur sortir de la tête l’idée de faire plein de bétail pour paraître riche, puis très vite plus du tout assez de végétation jusqu’à l’horizon !

Viendra un temps où seule la qualité de vie primera, et plus tôt sera le mieux !§!

Advertisements

About TerreVivantepourToujours / EarthAliveforEver

1945 - né à Paris (très malheureux de ne pas assez bouger et d'être loin de La Nature...) ; - sortie de corps vers 5 ans (revenu guéri par compassion pour moi-même...) ; -guérison intentionnelle "miraculeuse" d'une paralysie vers 15 ans (chute sur le dos) ; - illumination intérieure en 1987 (voulant plus de vérités larges, évolutives suite à stress énorme...), baignée de sagesse immense doublée de guérison ; - autre guérison magnétique intestinale en 2003 (sous canicule en France), voulant redresser de l'humus en forêt avec amour pour se rafraîchir et s'apaiser, les mains plongées dans la terre, puis reportées avec succès aux intestins, enfin CALME... - deux lévitations courtes (dont une demandée comme preuve, en retraite en Corrèze, avec une vison de visages de christ sages superposés sur une icone dans la chapelle, me prouvant que la finalité était d'être tous SAGES et PAISIBLES, confiants en nos dires anticipés littéraux sur nos vies actuelles). Cimentier un temps dans les excès de poussière brûlante... - Baroudeur des climats extrêmes et inventeur malgré lui de solutions climatiques et paysagistes durables, qui tiennent la route (dont par une expérience paysagiste de 25 ans de 74 à 99 ) - coopération technique au Maroc, puis chantier de cimenterie ; - design cimentier (au lieu d'avoir refait des cimes entières) ; - know-how scientifique et technique / informatique de process ; - channeling intérieur pour soi à partir de 89, avec guidance découverte fine et précise depuis ! E-mail pour échanges innovants éventuels (anglais et autres >>>Google translate) : ribu.ribu@free.fr
This entry was posted in climatologie paysagiste appliquée. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s