GRANDS CYCLES DE GLACIATION/ RÉCHAUFFEMENT PLANÉTAIRES ET TECTONIQUE DES PLAQUES

INFLUENCE POSSIBLES DE LA POSITION DES CONTINENTS ET DES ÉCOULEMENTS OCÉANIQUES ?

Sur la planète, nous n’ignorons pas que les océans jouent un rôle fondamental de refroidissement de la surface planétaire, un peu comme un FLUIDE FRIGORIFIQUE dans une pompe à chaleur.

Dans ce système planétaire fermé, les barrières naturelles sont l’atmosphère et la croûte terrestre. Les courant océaniques inertiels sont dus à la rotation de la Terre et figurent le système de circulation de l’ensemble. La “pompe de circulation” est la rotation de la Terre qui produit les courants à l’inverse de cette rotation.

Les CYCLES DE GLACIATION / RÉCHAUFFEMENT sont assez bien documentés grâce aux carottes de glace recueillies au Groenland et au Pôle sud :

^_______^

Scientifiquement, il est difficile d’interpréter les causes réelles de telles variations climatiques très longues sur des centaines de millions d’années, également en raison de paramètres cosmiques qui nous sont encore peut-être inconnus (telle la densité variable de poussières stellaires que le système solaire tout entier traverse dans la galaxie et au sein du “vide” de cet univers…!).

AU COURS DES ÂGES, LA POSITION DES CONTINENTS, REGROUPÉS OU PAS, ET LEUR SITUATION PAR RAPPORT AUX PÔLES AURA PU ÊTRE UN FACTEUR IMPORTANT

UN EXEMPLE : du temps du regroupement des continents formant le GONDWANA (vers 540 à 500 millions d’années en arrière – voir les flèches sous la figure ci-dessus) nous savons par des simulations (https://youtu.be/M_Gr-xnorpo) que ce super continent s’était rapproché du Pôle Sud (les parties actuelles d’Amérique Latine, Afrique, continent Antarctique), pendant que d’autres continents restant le faisaient côté Pôle Nord.

Cette disposition très particulière auraient pu favoriser la circulation des océans à l’équateur. Et donc, un refroidissement planétaire nettement plus favorable que la disposition actuelle des continents le permettent (certains plus sur l’équateur) !

Le Refroidissement planétaire qui s’en suivit peu donc s’expliquer en partie par cette disposition des continents plus favorables à l’époque pour provoquer une circulation accrue des océans autour du globe !

Reste une autre explication additionnelle possible…

…LES DIFFÉRENCES IMPORTANTES D’ÉPAISSEURS DU MANTEAU TERRESTRE SOUS LES CONTINENTS / OCÉANS ET LES VARIATIONS DE VITESSE DE ROTATION PLANÉTAIRE

Sous les continents actuels, l’épaisseur du manteau terrestre peut atteindre et même dépasser 70 kms ! Alors que sous les océans cette épaisseur serait de 15 à 20 kms seulement. ÉNORME DIFFÉRENCE INERTIELLE DE VOLUMES/POIDS EXTÉRIEURS mis en rotation !§!

Comme pour un patineur sur glace effectuant une vrille sur lui-même (ralenti si avec les bras écartés, et au contraire accéléré dans sa rotation si les bras collés au corps), la planète a pu, sur de très longues périodes de temps, voir son cycle journalier de rotation changer grâce au déplacements des continents plus ou moins éloignés des pôles.

Lors de la longue période du GONDWANA (pour ne reprendre qu’elle, significative) les continents majoritairement situés près des pôles firent que la rotation journalière de la planète sur elle-même a pu être beaucoup plus rapide qu’actuellement (la durée d’orbite solaire annuelle ne variant pas). L’inertie planétaire en rotation étant moindre que si les continents avaient été rapprochés de l’équateur !

Cela pouvait avoir accru les courants océaniques autour du globe (en plus du premier argument développé plus haut) et donc avoir participé au REFROIDISSEMENT de la PÉRIODE dite du GONDWANA !

A notre époque actuelle, c’est l’inverse qui se produit en considérant déjà seulement ces deux facteurs possibles cumulés :

– Les continents étant plus proches de l’équateur, ils font barrage aux courant planétaires inertiels allant d’Est en Ouest, à l’inverse de la rotation terrestre ;

– ces continents, à masse plus excentrées, étant plus éloignés de l’axe de rotation des pôles ralentissent la rotation planétaire, et donc encore plus la circulation océanique déjà amoindrie par le détroit du Panama et la Mer Méditerranée fermée.

Ces deux hypothèses seraient à vérifier dans la longue période actuelle sur les 100 millions d’années passées, pour laquelle la température semble avoir chuté de plus de deux degrés en moyenne.

Pour la fermeture de l’Isthme de Panama (https://fr.wikipedia.org/wiki/Isthme_de_Panama) les scientifiques hésitent sur sa fermeture (et donc sur quand la ralentissement des échanges des courants océaniques pacifique/atlantique ont diminué, et le réchauffement planétaire aurait pu augmenter…) entre il y aurait 3 millions d’années, et une autre période remontant à 12 à15 millions d’années !

Cela ne nous éclaire guerre !

De plus, il y a les nombreuses fluctuations de températures sur de moins longues périodes qui ne sont pas bien expliquées encore actuellement.

CONCLUSION : on ne peut se prononcer sur la  validité des deux hypothèses présentées sur cette page.

Il faudrait affiner cela avec d’autres hypothèses, telles que les nuages de poussières vagabondes qui se promènent aléatoirement dans notre disque galactique au grès des attractions gravitationnelles des systèmes solaires en présence.

________________

LA PLANÈTE EST SOUPLE !

MÊME LES CYCLONES LA FONT CHANGER DE FORME…

Les dépressions cycloniques et surpressions dues aux pluies surabondantes font changer de plusieurs dizaines de cm la hauteur de croute terrestre. Alors qu’en sera-t-il de la fonte des pôles ?

http://sciencepost.fr/2018/01/cyclones-tropicaux-deforment-croute-terrestre/

________________

Advertisements

About TerreVivantepourToujours / EarthAliveforEver

1945 - né à Paris (très malheureux de ne pas assez bouger et d'être loin de La Nature...) ; - sortie de corps vers 5 ans (revenu guéri par compassion pour moi-même...) ; -guérison intentionnelle "miraculeuse" d'une paralysie vers 15 ans (chute sur le dos) ; - illumination intérieure en 1987 (voulant plus de vérités larges, évolutives suite à stress énorme...), baignée de sagesse immense doublée de guérison ; - autre guérison magnétique intestinale en 2003 (sous canicule en France), voulant redresser de l'humus en forêt avec amour pour se rafraîchir et s'apaiser, les mains plongées dans la terre, puis reportées avec succès aux intestins, enfin CALME... - deux lévitations courtes (dont une demandée comme preuve, en retraite en Corrèze, avec une vison de visages de christ sages superposés sur une icone dans la chapelle, me prouvant que la finalité était d'être tous SAGES et PAISIBLES, confiants en nos dires anticipés littéraux sur nos vies actuelles). Cimentier un temps dans les excès de poussière brûlante... - Baroudeur des climats extrêmes et inventeur malgré lui de solutions climatiques et paysagistes durables, qui tiennent la route (dont par une expérience paysagiste de 25 ans de 74 à 99 ) - coopération technique au Maroc, puis chantier de cimenterie ; - design cimentier (au lieu d'avoir refait des cimes entières) ; - know-how scientifique et technique / informatique de process ; - channeling intérieur pour soi à partir de 89, avec guidance découverte fine et précise depuis ! E-mail pour échanges innovants éventuels (anglais et autres >>>Google translate) : ribu.ribu@free.fr
This entry was posted in climatologie paysagiste appliquée and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s