0.01. – LES DRONES pacifiques pour guider les terrassements agricoles à plat (correction d’érosions GRAVES…!))et replanter en arbres fruitiers les déserts ?

Lorsque j’étais jeune coopérant technique au Maroc, il y a 50 ans (1968/69)…, ma tâche de pseudo ‘mis-litres-erre’ consistait à étudier minutieusement des plans topographiques pour découvrir le meilleur tracé dans le Rif d’une nouvelle ligne de chemin de fer dans l’est du pays, afin de rejoindre l’usine sidérurgique algérienne de Nador-Mellilla.

Pour cela, les plans topographiques du terrain étaient réalisés par photos aériennes prises par une entreprise spécialisée à partir d’un avion bimoteur équipé de deux caméras parallèles, afin d’obtenir la vue en profondeur, en relief du terrain (comme les deux yeux humains). Les données ensuite traitées par informatique sur la base de points de départ connus (au niveau répertorié).

A l’époque, il n’y avait pas Google Earth (d’ailleurs insuffisamment précis) et les lasers embarqués n’existaient pas pour faire la moyenne pondérée de l’altitude de survol ; et d’ailleurs, pour ce travail, seul l’œil humain est capable d’analyser finement le paysage pour situer une route ou une voie ferrée optimale ; car cela demande une étude sur tout le long des meilleurs tracés possibles afin d’éviter trop d’ouvrages d’art coûteux.

LES DRONES ALTIMÉTRIQUES, d’une précision DÉCIMÉTRIQUE, SERONT NÉCESSAIRES POUR ÉCLAIRER LES CULTIVATEURS OBLIGÉS DE CORRIGER EN TERRASSES RETENUES PAR DES TALUS ARBORÉS, LES ÉROSIONS DES TERRES APPAUVRIES !!!

Toute pente devrait être aménagée ainsi pour éviter les crues et sécheresses prétendues "fatales")Plutôt que de se distraire bêtement avec des jouets inutiles, il serait nécessaire de fournir à tout cultivateur, soit un dispositif de ce genre fixé sur son tracteur, soit un drone à précision altimétrique du décimètre avec éclairage LED lui permettant de réaliser de l’amont vers l’aval les terrasses retenues nécessaires.

Même en un pays scrupuleux de ses forêts et consciencieux comme l’est l’Allemagne, il s’avère que les paysans n’ont pas encore

reconnu pleinement la GRAVITÉ de l’érosion… POUR Y APPORTER REMÈDE  (ARTE – XENIUS – Érosion des sols) !!!

Des crues soudaines locales en sont les conséquences avec perte d’humus irréparable ( d’après mon test sur 25 ans, Il faut 75 ans pour reconstituer 21 cm d’humus en conditions optimales !!!)… Au Moyen-Age, cette négligence de la déforestation en pente liée à la surpopulation rurale, comme avant la première guerre mondiale furent les causes d’exode rurale et de famine, qui entraînèrent les guerres, tout comme encore au Moyen-Orient de nos jours !

GRAVITE DU PROBLÈME DE L’ÉROSION ajouté au CHANGEMENT CLIMATIQUE !

Beaucoup de pays nordiques comptent sur les arrivages de légumes et de fruits de pays plus au sud pour subvenir à leurs besoins d’alimentation saine vitaminée.

Hors, le bouleversement climatique appauvrit les sols au sud en raison du même problème de manque d’arbres et de terres retenues pour reconstituer des sols arables strictement nécessaires…! Sans parler du manque d’eau qui y est lié !

LES DRONES MILITAIRES ACTUELS, AVEC 3 à 5 LASERS EMBARQUÉS POUR SEMER DES GRAINES D’ARBRES DIVERS (fruitiers de préférence pour que les animaux transportent les graines) ?

Voilà une occupation intéressante et vraiment utile pour nos militaires désœuvrés (jeu leurre donne-ray la mets-d’ail “FIELDS” qu’îles seules cons sols…),  plutôt que de les stresser à distance à tuer inutilement des gens innocents (prétendument en frappes “sélectives”).

Et, cela soulagera ces drones du poids des bombes…, pour du transport vraiment sain, écologique, utile et durable ! Celui réduisant drastiquement la misère sur Terre (qui augmente honteusement en certaines régions devenues arides…! Le pied…, ‘jeu vous le disque’ !

La planète, de plus en plus peuplée, a un énorme besoin de reconquérir ses déserts…! Ceux-ci grandissant rapidement, quoiqu’on en dise, par dilatation atmosphérique et vents de sable brûlants, sont une des causes principales de l’effet de serre... continental !

Ce repeuplement végétal, convenons-en, sera le meilleur moyen pour donner de l’espoir aux générations à venir de s’intégrer sereinement en pleine nature recomposée…, sans jour les ‘hisse-lame-risques’…, mais seulement les ‘terreau-hisse-te’ (un vrai plan ‘Marche-all’ durable  sans uniforme ni fausses prétendues “traditions perdues”, reflétant le plus souvent une paresse crasse ou la volonté de dominer les autres…) !

Dans 25 ans, le défi ne sera pas de venir habiter en mégapoles, mais plutôt d’en sortir pour reconquérir des terres usées. Il n’y a donc pas à attendre !!!

Hors, il faut 25 ans pour faire venir des arbres à l’âge adulte, et au moins quinze ans pour qu’ils commencent à faire climatiseurs auto-régulés par leur transpiration d’été (si l’eau d’orage retenue à l’entour à leurs pieds. Ce qui suppose des petites terrasses “rizières” entourées de talus arborés…, cela, de partout pour retenir l’eau rare et si précieuse, 35 fois réductrice de l’effet de serre par rapport à l’air sec, à coefficients théoriques comparés ) !

Du genre des dessins exposés sur ce site !

CHANGEONS !

CHANT-JONCS…, sans CHANTS JONQUES !

Se bouger à vie est primordial ! La science ‘mes-dits-calent’ le reconnaît enfin – BOUGER LES ENFANTS PRIME ! http://sante.lefigaro.fr/actualite/2013/03/29/20143-enfants-sportifs-font-vieux-ossolides

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s