01.01 – L’INFLUENCE ÉNORME DES VENTS DE SABLE SUR LE RÉCHAUFFEMENT DES OCÉANS ET LA CRÉATION DE CYCLONES (HURRICANES)

CAUSES ET EFFETS PRINCIPAUX DU RÉCHAUFFEMENT PLANÉTAIRE

La principale cause évoquée est L’ACCROISSEMENT DES GAZ à EFFET DE SERRE en raison des activités humaines, industrielles et de consommation de combustibles fossiles.

« L’éthique c’est la reconnaissance de notre responsabilité envers tout ce qui vit. »

Dr. Albert Schweitzer

Une autre cause, éventuellement complémentaire, pourrait être (restant à démontrer) un changement des rayons cosmiques venus soit du Soleil, ou, d’autres soleils proches.

La planète est une énorme machine thermique qui régule ses échanges, les modifie, les atténue, les stabilise à travers différents vecteurs : l’atmosphère, les océans, les glaces des pôles, l’effet albédo de réflexion de chaleur des surfaces terrestres (cultures, déserts, forêts, de la vapeur d’eau, des nuages….).

LES EFFETS… DU RÉCHAUFFEMENT PLANÉTAIRE de surface sont :

  • l’accroissement très conséquent de la désertification empêchant l’effet bénéfique et important des forêts humides d’agir (vents brûlants fortement dilatés asséchant toute végétation et la tuant rapidement…), sachant que l’air humide, lors de son évaporation, absorbe 35 fois mieux la chaleur que l’air sec !§!
    • ***Près de six millions d’hectares sont grignotés par les déserts chaque année !§! ***
  • L’on sait que les fines particules dégagées par les forêts participent à l’ensemencent des nuages, avec micro-climat humide et pluies auto-entretenues, tel en Amazonie.

____________________________

AUTRE CAUSE EXPONENTIELLE : LES VENTS DE SABLE DILATÉS EN PROVENANCE DES DÉSERTS ?

Nous n’ignorons pas que la désertification de l’Afrique et d’autre sous-continents augmente dangereusement !§!

En septembre 2017 un excellent reportage communiqué par ARTE fait le point sur ce que l’on connaît des CYCLONES / TYPHONS / OURAGANS (Cyntia, Katrina, Harvey, Irma…, etc) et de leur formation (en fait, on ne sait qu’ils puisent leurs énergies au départ de leurs formations sur des températures de l’eau de mer égale ou supérieure à  26°C et sur des profondeur d’eau chaude de 50 m…).

La CAUSE INITIALE DE LA FORMATION DES CYCLONES semble bien être une grande quantité et profondeur d’eau chaude en provenance d’une bande subtropicale des océans, là de l’Atlantique…; laquelle eau est alors fortement et profondément échauffée par l’exposition solaire.

Mais aussi (c’est mon hypothèse d’ancien cimentier)  par des VENTS DE SABLE DILATÉS en provenance du Sahara (s’ajoutant occasionnellement à l’air déjà chaud des vents tropicaux) !!!

En vous promenant l’été sur une plage, les pieds tentant de traverser une bande de sable sec chauffée par le Soleil, vous n’êtes pas sans ignorer combien ce sable peut être BRÛLANT !§!

Hors, la pierre et le sable ont la particularité de garder longtemps la chaleur sans trop de déperdition rapide (mon expérience de fours de cimenterie peut vous certifier que de les refroidir au niveau de leur revêtement de briques réfractaires prend des jours…). Il en est de même pour “le refroidissement” de lave s’écoulant sur les flancs d’un volcan, qui peut prendre plusieurs dizaines de jours pour refroidir !

De plus, les vents de sable restent à faible altitude au niveau de l’équateur, et sont moins refroidis que les vents chauds sans poussière, plus légers !

La profondeur importante des couches océaniques impactées par des vents de sable brûlants peut donc atteindre finalement deux ou trois centaines de mètres de profondeur !

Ces vents brûlants transocéaniques sont tous à l’équateur d’orientation EST/OUEST en raison de la rotation de la terre inverse de l’inertie de l’atmosphère (tels que reconnus par satellites s’étendant sur des surfaces gigantesques, quand venus du SAHARA…. ou du Chili pour EL NINO !).

Une étude démontre que les effets de pluviométrie et de sécheresses importantes dus à EL NINO sont à contrebalancer, sur les pentes des Andes le long de tout le Chili/Perou (Chile/Peru), par un autre aménagement végétal (comme donné sur ce blog), pour combattre l’érosion que les barrages hydrauliques accumulent et ne savent pas résoudre. – http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=16685

PREUVE : au 16/10/2017 – les VENTS DE SABLE entraînés à partir du Sahara par l’oragan OPHELIA  sont montés jusqu’en IRELAND couvrant le ciel de jaune en le surchauffant comme jamais vu !

Ils auraient donc à voir, comme effets additionnels avec la création thermique et atmosphérique tropicale initiale sur le nombre de CYCLONES et de leur puissance… accrue !§!

*** Hors, si l’on considère les coefficients respectifs d’absorption de chaleur, l’air SEC est 35 fois moins efficace… que L’AIR HUMIDE pour absorber la chaleur !

Les cyclones sont donc des EFFETS CORRECTEURS importants des déséquilibres thermiques planétaires, tout comme les courant marins ***

REMÈDE : Comme vu sur un autre reportage de replantation de palmeraies en amont des vents du désert en Tunisie, il était expliqué :

  • qu’une palmeraie ne peut tenir… que si l’on replante des palmiers 8 km en amont du sens des vents de sable pour protéger la palmeraie de ces vents brûlants dilatés…, et de l’arrivée de dunes qui enfouissent tout !

L’autre obligation est de prévoir trois couches de végétation en ces palmeraies :

  • la plus haute est le panache des palmiers faisant assez d’ombre diffuse pour protéger la végétation en dessous ;
  • La couche suivant de végétation consiste en une couche végétale ombrée humide supplémentaire D’ARBRES FRUITIERS (amandiers, figuiers, et… orangers s’ils y a suffisamment d’eau dans le sous-sol)
  • La couche au raz du sol est alors suffisamment protégée pour y faire pousser des légumes sans trop d’arrosage (irrigation au goutte à goutte possible).

UN MICRO-CLIMAT LOCAL est ainsi recréé !

Il est encore plus protégé, si coincé en des creux artificiels de dunes (recréées et fixées par des roseaux, des bambous, des palmiers), pour que ces creux gardent au sol l’air humide et sur place.

Le barrage des végétaux en haut des dunes fera passer l’air chaud plus léger au dessus de l’air humide plus dense de l’oasis ainsi créé !

L’AUTRE INCONVÉNIENT DE LA DÉSERTIFICATION : L’AUGMENTATION DES RISQUES DE RÉVOLTES !§! Preuves scientifiques à l’appui !

LES FORÊTS ÉQUATORIALES TROP EXPLOITÉES et CLAIRSEMÉES RELÂCHENT PLUS DE CO2 QU’ELLES N’EN STOCKENT !

________________

A vos engins militaires de terrassement (ou pelles) avec de vrai travail climatique  et paysagiste indispensable !

Si quelques tunisiens lucides et courageux y arrivent sans aucun moyen extérieur, tous les pays désertiques le peuvent aussi, et d’arrêter de jouer aux conflits “nécessaires” en des abus de pouvoir complètement menteurs et dépassés !§! –

NOTA : l’Institut de Recherche et du Developpement (IRD) a été contactée pour examen par satellites des vents de sable sur l’océan Atlantique et influence sur l’échauffement des océans (Institut où j’ai une ancienne relation comme directeur de recherches, Marc Souris).

En cas de découverte concordante, aucun gouvernement de ce monde ne pourra refuser un énorme plan “MARCHE-ALL” de retour des immigrés au pays avec tous les moyens pour planter des palmeraies, faire des canaux d’irrigation à partir de l’amont des fleuves équatoriaux. Surtout du côté du ‘gouverne-MENT’ des ‘amères-loques’ !§!

_____________________

LE PROJET JORDANIEN DE RECONQUÊTE DES DÉSERTS

_______________________

DÉSERTIFICATION ACCRUE : L’UNION AFRICAINE VEUT CRÉER UNE IMMENSE BARRIÈRE VERTE AU SAHARA (depuis 2008)

_______________________

ÉTUDE SUR L’EFFET DES AÉROSOLS (POUSSIÈRES) VOLCANIQUES SUR “EL NINO” ?

EFFET “EL NINO” (réchauffement océanique)

_______________________

LE RÉCHAUFFEMENT DES MERS POURRAIT ENTRAÎNER UNE PERTE FINANCIÈRE AUGMENTÉE DE 70% EN RAISON DES CYCLONES ET OURAGANS !

_______________________

Advertisements

One thought on “01.01 – L’INFLUENCE ÉNORME DES VENTS DE SABLE SUR LE RÉCHAUFFEMENT DES OCÉANS ET LA CRÉATION DE CYCLONES (HURRICANES)

  1. Pingback: PRIORITÉ INTERNATIONALE : REVERDIR LES DÉSERTS, VIA l’ONU / UNO ! – revenuinternationaldebaseonu

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s